SALON INTERNATIONAL DE L’AMOUR, LA SÉDUCTION ET LE BIEN-ÊTRE Carine Ouattara : “l’amour a besoin de fleurir”

Write on Thursday, 01 December 2016 Published in Causerie Read 711 times
Rate this item
(0 votes)

Les 2 et 3 décembre 2016, l’espace Latrille Event, aux Deux-Plateaux, accueille la première édition du salon international de l’amour, la séduction et le bien-être. C’est une foire aux petits secrets de femmes, une occasion pour les femmes (et les hommes) d’apprendre à améliorer leur vie de couple, une porte ouverte sur le jardin des astuces pour un épanouissement personnel.

On est tous préoccupé par la question de savoir comment faire durer l’amour dans son couple. Comment faire en sorte que cette flamme immense au début ne s’éteigne jamais ? Ou, tout au moins, comment faire pour qu’on n’en arrive pas à se tourner le dos un jour ? C’est à ces questions et bien d’autres préoccupations intimes que le salon international de l’amour, la séduction et le bien-être va répondre les 2 et 3 décembre à l’espace Latrille Event des Deux-Plateaux. Un événement organisé par 1-2-3 Bonbons, une structure dirigée par Mme Carine Ouattara, coach en produits aphrodisiaques. Ce salon est un rendez exceptionnel pour les couples et pour tous ceux et toutes celles qui sont soucieux de rendre meilleure leur vie intime.

Cette semaine, Top Visages s’est entretenu avec Mme Carine Ouattara pour répondre aux préoccupations majeures des femmes en particulier.Causerie. 

• Madame, qu’est-ce que va proposer ce salon ? 

- Le salon va présenter un ensemble de choses pour améliorer l’harmonie des couples et l’épanouissement personnel de chacun.

C’est pourquoi nous organisons un colloque privé pour les femmes. Plusieurs spécialistes seront là pour répondre aux différentes préoccupations des dames. Il y aura donc un naturo-thérapeute, des coaches en vie de couples, des sexologues, un gynécologue, un kiné pour apprendre la bonne manière de respirer, etc.

Nous organisons également une vente de produits coquins pour adultes. Ce sont des produits très intéressants pour vous faciliter la vie intime. 

• La grande préoccupation des femmes, c’est comment faire pour retenir leur homme ? Ce qui pousse d’ailleurs certaines femmes à solliciter l’aide des marabouts. Que faire ?

- C’est malheureusement le constat qu’on fait. Mais, il vaut mieux adopter une solution durable. C’est l’environnement que vous créez qui fait s’épanouir l’amour.

En tous les cas, l’amour est quelque chose de vivant. Il naît, il grandit. Le plus important, quand il est né entre deux personnes, c’est de l’entretenir, d’en prendre soin afin qu’il fleurisse, qu’il s’épanouisse. Longtemps.

Toutes ces choses qui, au début de la relation, ont fait chavirer vos deux cœurs, ce sont ces choses-là qu’il convient de cultiver, d’entretenir toujours sans relâche. 

• Mais on n’y pense pas toujours, on s’oublie et on oublie l’essentiel

- Justement, ces choses-là, il faut les connaître. Une relation amoureuse, c’est comme une entreprise. Quand vous commencez votre entreprise, personne ne vous dit : voici les difficultés que vous allez rencontrer, vous aurez des problèmes de financement, par exemple. Et il arrive un jour où c’est compliqué. Là, vous vous retrouvez seul à pleurer…

• Mais peut-on éviter ou prévenir cela ?

- Si des experts ou autres écrivent des livres de management, s’il existe des coaches pour des entreprises, c’est parce qu’on sait qu’à un moment donné vos performances dans l’entreprise peuvent baisser. Il faut alors appliquer certains principes, certaines méthodes pour booster vos performances. C’est la même chose en amour.

A un moment donné, par le fait de divers facteurs internes ou externes, votre amour peut être touché. Et la flamme peut alors baisser. Parfois même, le stress peut stopper la libido. Dans ces cas-là, il faut se faire aider. 

• Par qui ?

- Quand on a mal à la tête, mal au ventre, etc. on n’hésite pas à aller voir un médecin. Mais quand il s’agit de notre intimité, de notre libido, on a du mal à en parler avec un spécialiste. Un homme qui n’a plus d’érection a des difficultés à se rendre chez un spécialiste pour lui expliquer son problème. Et pourtant, c’est une situation qui peut nuire à sa vie de couple.

Nous, en tant que coach, nous intervenons pour guider, orienter en proposant des produits qui peuvent aider à résoudre les problèmes de blocage, par exemple. Ce sont des produits naturels. Et je précise que nous n’avons rien inventé. Ce sont des choses qui existaient hier, elles existent aujourd’hui et existeront demain. 

• Quels sont généralement les sujets qui constituent les préoccupations des femmes qui s’adressent à vous ?

- De façon générale, les plus grandes préoccupations des femmes concernent la baisse de désir sexuel, le manque de lubrification. Devant ces cas, il importe d’abord de savoir comment la femme se sent ? Quels sont les changements intervenus dans sa vie entre temps ? etc. Car certains facteurs peuvent jouer sur une femme. A partir de là, on peut conseiller, dans un premier temps, l’utilisation de lubrifiant. Nous proposons nos lubrifiants. Nous disposons aussi d’excitants très adaptés à ce genre de cas. Et comme, une grande majorité de femmes sont plutôt clitoridiennes, nous conseillons des produits qui stimulent le clitoris. Le but, c’est favoriser la lubrification pour de meilleurs rapports avec le partenaire. Mais si le problème perdure, nous conseillons de voir un psychologue ou un sexologue. 

• Malgré tous ces soins, il y a une remarque qui revient souvent chez les femmes. Elles disent : «quoi qu’on fasse, les hommes iront toujours voir ailleurs.»

- D’abord, je dois préciser une chose importante : ces choses dont nous parlons ici, il ne faut pas le faire juste pour faire plaisir au partenaire sans y être impliquée. Sinon, vous aurez l’impression que c’est une corvée. Il faut le faire pour soi-même, pour son équilibre et son épanouissement personnels. Et c’est cette satisfaction que vous partagerez avec l’autre. Vous créez ainsi un intérêt partagé. 

• Beaucoup de femmes souffrent dans leur couple parce que leur homme est du genre coincé. Avec lui, pas de fantaisie, c’est toujours la même position du missionnaire et rien d’autre. 

- On peut tout changer, à condition de savoir s’y prendre. C’est vrai qu’on peut vivre dans la même maison et ne pas être au même niveau de sexualité. Chacun arrive dans la relation avec une éducation différente. Alors, quand on a affaire à une personne très coincée, l’erreur serait de vouloir changer ses habitudes en l’espace d’une soirée. Non, il faut être patient et y aller par petites doses. Sans rien brusquer, il faut procéder par de légères touches, des mouvements et attitudes suggérées doucement. Et progressivement, il y prendra goût.

 

Pour toutes informations

appeler au +225 40 15 15 17

 

Par M. Jésus