Et si on parlait de jalousie amoureuse (1)

Write on Friday, 02 December 2016 Published in Club privé Read 639 times
Rate this item
(0 votes)

«La jalousie, c’est la peur de perdre l’être aimé», dit une célèbre citation. Mais très souvent, la façon dont on la manifeste met mal à l’aise et peut avoir des répercussions fâcheuses sur le couple. Alors, faut-il regarder sans parler, se taire et faire comme si de rien n’était ?

 Ce qui est certain, quand on aime, rien n’est évident ! Et parfois, sous le flot des sentiments, on se laisse aller à l’explosion parce qu’on a vu son mec ou sa meuf trop collé(e) à X ou Y.

Parce qu’on soupçonne son amour de faire avec quelqu’un d’autre ce qu’il fait avec nous, on est dans tous ses états. Mais, parfois aussi, on agit ainsi juste parce qu’on manque de confiance en soi. Mais peu importe la raison ! Quand on a mal de sentir ou de savoir qu’on risque de perdre celui qu’on aime, se contrôler n’est plus évident et les réactions divergent.

Mais, selon les spécialistes, manifester sa jalousie est quelque chose de naturel que tout être humain, normalement constitué, devrait éprouver un jour ou l’autre dans sa vie.

Il n’est donc pas malsain de manifester ce sentiment, mais le problème justement, c’est la façon de le faire, de réagir dans une situation donnée et les dangers auxquels on expose inévitablement son couple, quand on adopte des comportements malsains liés à la jalousie !

Si l'amour fait naître la jalousie, la jalousie, elle, tue l'amour.

Alors, il faut essayer dans la mesure du possible de se maîtriser, d’atténuer l’expression de sa colère, des ressentiments, de la frustration que l’on éprouve.

Ça ne coule pas de source, on ne peut pas toujours prévoir ce qu’on fera, mais il faut au moins essayer et cela commence par une série de bons comportements à adopter.

Il faut donc éviter :

 

- De se torturer l’esprit à longueur de journée, de se demander s’il n’est pas en train de coucher avec A ou B quelque part. Ce n’est pas à l’autre que vous faites du mal, mais à vous-même, car peut- être qu’il ne sait même pas toutes les idées qui vous traversent l’esprit et qui mettent votre organisme mal à l’aise. C’est vraiment une perte de temps et d’énergie.

Et ça peut vous rendre malade. Pas sur-le-champ, mais à la longue. On le sait, un organisme qui est détendu à plus de chance d’être en bonne santé qu’un autre qui est tout le temps stressé. 

- De surveiller son partenaire sans arrêt ! Si on vous fait ça à vous-même, vous n’allez pas apprécier. Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse.

En plus, même si votre partenaire déconne de temps en temps, la relation doit être basée sur la communication et la confiance…en lui et en vous-même.

Si vous ne vous croyez pas capable de retenir votre amour le plus simplement du monde, ce n’est pas en le surveillant comme un détective privé que vous y arriverez. 

- D’être curieux jusqu’à la moelle. On vous le dit, parfois, pour mieux vivre, il y a des choses qu’il vaut mieux ne pas savoir. Passer votre temps à fouiller ses affaires, à écouter ses conversations téléphoniques, à lire ses sms en cachette ou même à le suivre quand il sort, vraiment, c’est une honte et si jamais il se rend compte que avez découvert ses petits secrets, soyez sûre d’une chose, vous êtes foutue ! Il n’éprouvera plus de gêne à faire les choses vis-à-vis, sans se soucier de ce que vous pouvez bien penser. Puisque vous avez tout fait pour savoir, il n’y a plus rien à cacher. 

 

A suivre