Je vis avec un voleur

Write on Monday, 16 January 2017 Published in Histoire d1 Vie Read 1036 times
Rate this item
(0 votes)

Avec mon mari, nous avons deux filles de 8 et 5 ans. Mon mari a eu aussi un enfant issu d’un premier mariage. C’est un garçon de 13 ans. Il vit avec nous depuis août 2013. Mais nous avons un gros problème avec lui. Je ne veux pas passer pour une méchante, mais la situation m’embête. Voilà pourquoi j’ai voulu en parler et savoir si quelqu’un peut m’aider à régler cette situation qui risque de pourrir ma relation avec son père (mon mari).

En effet, à plusieurs reprises, ce garçon a volé de l’argent dans mon sac, en mon absence, pour acheter des jeux vidéo qu’il a envoyés chez sa mère. Comment j’ai su que c’était lui ? D’abord, parce que mes enfants n’oseraient pas, je leur donne régulièrement de l’argent de poche et puis ils sont trop jeunes et ils ne l’ont jamais fait. Ensuite, parce qu’un jour, je l’ai pris la main dans le sac, alors qu’il fouillait dans mon sac. Avant cela, il avait volé la carte bancaire de son père. Il a eu toutes les punitions possibles. A la suite, il avait arrêté pendant un moment. Aujourd’hui, à 16 ans et demi, ça recommence… Il y a quelques semaines, mon portemonnaie a disparu avec une forte somme d’argent. Et puis, à nouveau l’argent de poche de ma fille, alors qu’on l’avait bien caché dans ma chambre. Pas plus tard qu’il y a un mois, nous avons aperçu un nouveau Smartphone de grand prix dans sa chambre que son argent de poche ne pouvait pas lui permettre de s’offrir.

Avant de savoir pour le Smartphone, nous avions eu une discussion tous les trois calmement, pour essayer de savoir ce qui se passe. Pourquoi il volait comme ça. Mais rien n’est sorti. Car, sans sourciller, il a affirmé que ce n’était pas lui ! C’est toujours ce qu’il dit : « C’est pas moi ! Je ne sais pas pourquoi je dirai que c’est moi ». Pourtant, nous savons tous que c’est bien lui qui vole. Mais il nie toujours !

Il reçoit tous les mois de l’argent de poche. Son père a même doublé la somme. On a pensé que c’était parce qu’il était souvent à court d’argent et qu’il n’osait pas nous le dire. Mais même là encore, en augmentant l’argent, ça n’a pas changé. Il a un scooter et c’est son père qui paie les frais d’essence. Nous lui avons demandé s’il avait besoin de plus d’argent, mais il dit non, qu’il en a assez. Nous n’arrivons pas à comprendre son comportement. Pourquoi vole-t-il ainsi, et pourquoi ment-il ? C’est un garçon pas souriant à la maison. Il joue beaucoup aux jeux-vidéo, sort quelquefois avec des copains, va très rarement chez sa mère. Ils ne s’entendent pas toujours. J’ai demandé à mon mari de le mettre en pension-internat. Je ne voyais pas d’autre solution. Car vivre avec un voleur en permanence, c’est invivable ! Tout est sous clef chez moi. Je ne me sens plus en sécurité dans ma propre maison. Avec mon mari, notre couple à des hauts et des bas comme n’importe quel couple. Je n’aimerais pas que l’entente avec mon mari pâtisse de la mauvaise conduite de ce garçon. Je suis restée polie jusque-là, au nom de mes principes et de mon éducation. 

Je travaille beaucoup. Les week-ends, je suis en compagnie des enfants, de mon mari. Il organise souvent des sorties à la plage, mais son fils préfère passer le clair du temps avec ses amis ou à la maison à jouer aux jeux-vidéo. Je discutais avec lui un jour et il m’a dit qu’il voulait arrêter les études pour aller en Europe. J’en ai parlé à son père qui s’y est opposé catégoriquement. Il veut qu’il achève d’abord ses études secondaires. Depuis, le jeune homme s’est d’avantage replié sur lui-même. Il passe plus de temps à discuter sur Facebook à l’insu de son père, partage des vidéos et reste parfois même très tard jusqu’à 2 heures du matin. Je m’inquiète pour lui. Je ne sais pas s’il souffre d’un trouble de la personnalité ou une pathologie que nous n’arrivons pas à déterminer. J’ai suggéré un moment à son père de le faire consulter par un psychologue, pour lui venir en aide. Mais mon mari refuse d’entendre parler de cette option. Il est du genre plutôt strict dans l’éducation des enfants. Il n’hésite pas à corriger ou à punir, croyant qu’il finira ainsi par les redresser. Je ne sais plus trop quoi faire ni quoi penser. J’essaie de mon côté de communiquer avec lui, de lui apporter un peu de réconfort. Il avait arrêté le vol, mais il a repris ces temps-ci. Alors je me demande s’il changera un jour. 

More in this category: « Le piège du mensonge