L’éjaculation précoce

Write on Monday, 23 January 2017 Published in Club privé Read 926 times
Rate this item
(0 votes)

S’il y a une panne sexuelle qui fait souffrir de nombreux hommes, c’est bien l’éjaculation précoce. On commence à «lover» un peu avec sa compagne, à peine quelques petites touches que waaa !!! tout le sperme est là, déversé alors qu’on ne voulait pas de ça maintenant !

Pour faire simple, on parle d’éjaculation précoce (ou éjaculation prématurée) quand le sperme arrive trop vite. En fait, l’homme qui souffre de ce trouble ne peut décider volontairement du moment de son éjaculation. Le plus souvent, il en est surpris ce qui le met mal à l’aise devant sa compagne, car pour un grand nombre de mecs, avoir ce problème, c’est faire preuve de manque de

virilité. L’éjaculation précoce a plusieurs manifestations. Parfois, la fille touche le «business» seulement et l’homme gâte le coin. Il arrive aussi des moments où l’homme se vide à la porte d’entrée du vagin sans avoir pu effectuer un seul mouvement de va-et-vient, si près du but ! Enfin, il y a ceux qui réussissent à entrer «dedans», mais ne durent pas (moins de deux minutes) et éjaculent. Si chez certaines personnes, l’éjaculation précoce est occasionnelle (cas des débutants sexuels qui n’ont pas encore la maîtrise complète de leurs organisme), chez d’autres, la situation persiste, est courante ou dure sur une certaine période. Selon certains spécialistes, l'éjaculation précoce est rarement due à un problème physique. Les causes sont essentiellement d'origine psycho-comportementale. La plupart des hommes ont tendance à éjaculer rapidement lors de leurs premiers rapports. Certaines situations (manque de temps, peur d’être surpris) créent une tension nerveuse et empêchent l’homme de se détendre, provoquant ainsi des éjaculations qui viennent vite. Mais, avec de la pratique, de l’expérience, l’homme apprendra à contrôler son éjaculation. L’éjaculation précoce peut aussi survenir lors des premiers rapports avec une nouvelle partenaire. Il s’agit d’un doyen, en matière de sexe, qui est tellement content d’avoir enfin la «go» dont il rêvait alors, il n’arrive plus à se contrôler le moment venu (drap !) ! Dans ce cas, il s’agit alors d’un phénomène passager dû au stress de la première fois ; ce problème disparaît spontanément au fur et à mesure que la complicité naît au sein du couple. Pour régler ce souci, l’homme doit en général  apprendre à contrôler son éjaculation en apprenant à connaître son corps, à repérer les sensations qui annoncent l’imminence d’une éjaculation (le cœur bat vite, on commence à sentir des tremblements, on se sent emporté par un courant bizarre…). Il doit aussi savoir faire baisser son excitation en demandant à sa partenaire d’arrêter certaines caresses ou positions qui pourraient déclencher facilement les choses. Il a besoin de parler avec sa compagne, d’avoir une certaine complicité car l’éjaculation précoce n’est pas l’affaire de l’homme seulement, mais aussi de la femme. Lors des préliminaires, par exemple, la femme devra stimuler toutes les parties du corps de l'homme, sauf le sexe, afin de diffuser l'excitation à tout le corps. Pendant l’acte sexuel, cet apprentissage consiste à arrêter tout mouvement avant la venue de l’orgasme puis diminuer l’excitation avant de reprendre l’acte.

 

Cet apprentissage de l’éjaculation pourra se faire seul, ou mieux, en couple. Par ailleurs, l'éjaculation précoce étant avant tout un problème de contrôle, l'erreur est de laisser les rapports sexuels s'espacer ; faire l'amour souvent est le meilleur moyen pour l'homme d'apprendre à "apprivoiser" son excitation sexuelle. Cependant, si les troubles persistent, il ne faut pas attendre pour consulter un spécialiste, car le traitement risque d'être plus difficile lorsque le phénomène date d’il y a longtemps.