Khaddy Kaba : A fond la caisse !

Write on Tuesday, 14 February 2017 Published in Les News Read 644 times
Rate this item
(0 votes)

Son joli minois n’est pas inconnu du monde du show-biz et de la mode. Depuis plus de 10 années déjà, la belle Khaddy Kaba écume le milieu. Elle a commencé par les concours de beauté Miss District et Miss-CI en 2006. Avant d’être finaliste au concours de beauté panafricain Miss Dove en 2013. 

C’est là précisément que la jeune fille va taper dans l’œil du styliste Patrick Asso qui la prend sous son aile. «C’est Asso qui m’a encouragée et m’a propulsée dans ce milieu», se souvient Khaddy. Elle ne tardera pas à apparaître sur la couverture des magazines de mode de la place.

Personne très photogénique, elle est cooptée pour être model photo de pas mal de boîtes et structures de la place. Khaddy décroche dans la foulée des contrats juteux avec de célèbres marques de pagne, de téléphonie mobile et de bière en Côte d’Ivoire. Son amour fou pour  l’objectif des caméras l’amènera de fil en aiguille dans le 7ème art.  «Depuis toute petite, j’ai toujours eu envie de faire un jour du cinéma», confie t-elle. C’est avec le réalisateur Tony Rodriguez qu’elle va faire ses premiers pas dans l’univers cinématographique. A travers le film ’’Vendeur d’illusions’’, puis ’’Football Love’’, mais aussi ’’Brouteur.com’’ où elle crève l’écran dans le rôle d’une jeune ’’brouteuse’’.

La beauté de Khaddy n’échappera pas au Gangaba de Treich  (Ismaël Isaac) qui la sollicite en 2013 pour le tournage de son clip ’’Bo t’enjaille’’. On la voit aussi dans la vidéo ’’Tiguidi’’ de Tour 2 Garde.

Ambitieuse, la jeune fille entend ouvrir sa structure et faire ses propres productions cinématographiques. «J’ai pas mal de projets de films dans la tête en ce moment. Je vais très bientôt me lancer dans la chose. Je suis en train de finir d’écrire mes textes», dit-elle.

 

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.