Written by Written on: Monday, 08 May 2017 Published in Les News Read 316 times
Rate this item
(0 votes)

La structure Captivpro production en partenariat avec N’za Voyages, organise une sympathique sortie détente, dénommée Bassam Holiday Beach le dimanche 21 mai à partir de 10 h à Bassam.

Written by Written on: Monday, 08 May 2017 Published in Les News Read 459 times
Rate this item
(0 votes)

Parmi la nouvelle génération des arrangeurs couper-décaler, Cédric Séry alias Cédric K-Navaro, fait partie de ceux, qui ont apporté de nouvelles sonorités dans les arrangements. Sollicité par de nombreux artistes, il est l’auteur de plusieurs titres à succès tel que ‘’Remue la bouteille’’ de Kedjevara. Cependant, tout n’est pas rose pour Cédric, qui est souvent victime d’un mauvais traitement de la part des artistes et producteurs.

Written by Written on: Monday, 08 May 2017 Published in Les News Read 167 times
Rate this item
(0 votes)

Le Femua 10  2017 marquait le 10e anniversaire du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, placé sous le signe du défi du réchauffement climatique. Si l’on n’a pas eu droit à des festivités très grandioses comme annoncé par le commissariat général de l’événement, il n’en demeure pas moins que le festival des musiques urbaines d’Anoumabo, édition 2017, a tenu ses promesses.

Une semaine durant, l’actualité culturelle sur le continent était au rythme du Femua, qui aura cristallisé les esprits.

Considéré comme l’un des plus grands festivals de l’Afrique Subsaharienne, le Femua chaque année, attire du monde en terre ivoirienne. Et mobilise une foule de médias venus des quatre coins du monde. Un festival qui reste une opportunité et une belle aubaine pour les populations des quartiers populaires, de venir communier et découvrir des stars de la musique africaine et celles de bien d’autres contrées.

L’énorme scène dressée au quartier Anoumabo pour les concerts géants, moments phares des festivités, a été du jeudi au samedi, prise d’assaut par des milliers de spectateurs. Une foule record estimée à plus d’un million de personnes qui sont venues vibrer durant ces trois jours avec leurs idoles. Les artistes Soul Bang’s '(Guinée), Maréma (Sénégal), Salif Kéita, (Mali), Bisa Kdei (Ghana), Black M (France), Singuila (France), Kiff No Beat, Tiken Jah (CI) ont tour à tour sur la grande scène d’Anoumabo enflammé le public, chauffé à blanc.

Les lampions du Femua 10 se sont éteints cette année au Sud-Est de la Cote d’Ivoire, à 95 km d’Abidjan, précisément à Adiaké. C’est dans la ferveur que les populations de cette localité ont accueilli les visiteurs. La célèbre place de la ville, dite place Alassane Ouattara a servi de cadre à la fête de clôture. Après une journée marathon marquée par des visites et une action de reboisement en présence des artistes invités, l’heure était au show proprement dit l’après-midi avec les artistes Kruman Group, Revolution, Bisa Kdei, Yabongo…

Le Femua 10 a été notamment ponctué par diverses activités, à savoir, la parade des sapologues en hommage au roi de la sape Papa Wemba, le show avec les tout-petits, denommé Femua Kids, des activités sportives. Mais aussi le volet social avec les poses des premières pierres des écoles Magic System et du centre de santé dans certaines localités sinistrées de l’intérieur du pays. 

Par Inzah D.

 

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Coulisses

 

Le pire évité

Il y eu plus de peur que de mal samedi soir lors du giga concert du 29 avril à Anoumabo. Alors que l’artiste français Black M était en prestation, les choses se sont gâtées. Une bousculade s’est produite dans la foule. Provoquant le branle-bas et entraînant des blessés. Un incident qui va engendrer l’interruption temporaire du spectacle donné par Black M. Le commissaire général A’Salfo, appelé à la rescousse, a du monter sur la scène pour tenter de calmer les esprits. Après pratiquement 40 minutes de tohu bohu, le show reprendra ses droits. Un moment de frayeur qui a donné une petite note salée à la fête.

 

Monique Seka écartée

La reine de l’Afro Zouk a été disqualifiée au Femua 10. Le commissariat général pour la santé des artistes invités ne voulait absolument rien laisser au hasard. Histoire visiblement, d’éviter le syndrome Papa Wemba, mort en pleine scène du femua 9, il y a juste un an. Jugée inapte après un bilan de santé selon lequel la chanteuse aurait une tension élevée. L’organisation a jugé bon d’écarter l’auteur de la chanson «Missouwa».

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. 

 

 

RFI et France 24 en phase avec le FEMUA

La télévision et la radio internationale France 24 et RFI sont présentes depuis le lundi 24 avril à Abidjan. Ces deux chaînes sont présentes sur les bords de la lagune Ebrié pour soutenir le Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) qui est à sa 10ème édition cette année. En même temps, elles marquent leur présence aux côtés d’A’Salfo depuis la 1ère édition jusqu’à la 10ème édition du FEMUA. De fait, c’est en quelque sorte fêter leur partenariat qui dure depuis 10 ans avec les Gaou Magiciens et leur festival. Raison pour laquelle les responsables de France 24 et RFI ont convié les journalistes ivoiriens le jeudi 27 avril au Sofitel Hôtel Ivoire à une conférence de presse pour dérouler tout le contenu des émissions enregistrées à Abidjan à l’occasion du FEMUA 10. La présidente-directrice générale du groupe France Médias Monde (RFI/France 24/Monte Carlo Doualiya), Marie-Christine Saragosse, n’a pas manqué de saluer ce lien qui dure depuis 10 ans avec le FEMUA. Elle a également félicité le leader du groupe Magic System qui donne l’opportunité à des artistes d’être auprès du public à travers son festival.

Après avoir dressé le bilan positif de France 24 et RFI en Côte d’Ivoire,  Les responsables du groupe France Médias Monde (RFI/France 24/Monte Carlo Doualiya), ont lancé le jeudi 27 avril la seconde édition du concours ‘’RFI Challenge App Afrique’’, qui vise à favoriser l’intégration des nouvelles technologies dans le domaine de l’éducation des filles en Afrique francophone.                                                                                                                                      

 

Patrick Bouyé

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

 

 

Written by Written on: Monday, 08 May 2017 Published in Les News Read 348 times
Rate this item
(0 votes)

Il savait qu’il était très attendu par ses  fans. Pour son tout premier One-man-show au Palais de la culture, Joël a “tué”. L’humoriste a confirmé tout le bien qu’on pense de lui. L’élève du jour, le moins que l’on puisse dire a réussi son examen de passage. C’est dans une salle François Lougah comble, dimanche 30 avril 2017 que l’humoriste a donné son spectacle du rire.