L’art du massage (2)

Write on samedi, 29 avril 2017 Published in Club privé Read 796 times
Rate this item
(0 votes)

C'est un véritable délice de se faire masser durant des heures. Vous croyez que ce n'est pas possible? Eh bien, vous vous trompez largement. Entre massage et caresse, le fossé n'est pas souvent très grand et vous pouvez obtenir, à la longue, un plaisir inouï qui vous mènera à un rapport sexuel de tonnerre qui restera gravé dans votre tête ! 

On le disait la semaine dernière, vous êtes carrément nus, l'un et l'autre. Tout votre corps doit être exploité pour prodiguer un massage. C'est vrai qu'on utilise en général les doigts pour le faire, mais on peut exécuter certains gestes en

utilisant la pointe des doigts, par exemple, ses seins en les frottant délicatement sur le dos, les hanches de l'autre ou même ses fesses. Ici, tout réside dans l'art de l'imagination et du savoir-faire.

Mais, pour effectuer un bon massage, il faut vraiment aimer la personne qu'on a en face de soi.

Les sentiments, ça aide beaucoup à déployer une énergie positive que l'autre captera forcément. Si vous n'aimez pas réellement, l'autre aura certes du plaisir, mais il y a comme un goût d'inachevé pour vous-même et pour la personne concernée.

Mais bref...demandez à votre partenaire de s'allonger, sur le ventre, de préférence sur une surface assez plane comme un divan, un lit, une natte...

Utilisez une huile ou une crème pour que vos doigts (on commence par ça) glissent sur sa peau au lieu de la frotter, d'être sèche, ce qui n'est pas toujours agréable. C'est connu, plus ça glisse (hum !), mieux c'est. Mais pour rendre les choses plus agréables, il serait bien d'utiliser des huiles parfumées. Le fait de sentir une odeur agréable pendant que vous massez votre amoureux (se) ne fera que décupler, augmenter les sensations.

Commencez par le/la caresser en traçant des sillons imaginaires à l'aide de vos doigts (l'index, le majeur, tout dépend de vous.) Prenez votre temps, rien ne presse. Il (elle) vous demandera certainement ce que vous êtes en train de faire, demandez-lui de se taire, de se laisser faire et de vous laisser accomplir votre devoir. En pareille circonstance, on ne parle pas trop. On se tait et on se laisse emporter. C’est une mise en condition qui peut secouer le «bas», mais ne vous occupez pas. Ne vous laissez pas non plus intimider car c'est sûr que votre moitié voudra très vite passer à plus concret. Or là aussi, vous êtes dans le concret.

Le but est de retarder le plus possible l'échéance. Parce que vous n'allez pas le/la masser pour rien. Il y a un but à atteindre. Marquer votre territoire et bien même.

Après quelques caresses suaves, placez la paume de vos mains bien à plat sur son corps. Effectuez de longs et amples mouvements sur la peau, en pressant légèrement. Quand vous massez, arrêtez-vous un peu sur une zone précise de votre choix, durant plusieurs minutes, puis ensuite, orientez-vous ailleurs. Il faudrait savoir aussi qu'il est préférable de toujours commencer par le haut  (nuque, cou, dos...) pour descendre ensuite au fur et à mesure vers le bas. Pour ne pas non plus exciter trop rapidement votre chouchou, il est conseillé de commencer toujours votre massage par la partie dorsale avant de revenir vers la face (seins, ventre, bas ventre...). Après avoir utilisez les paumes pour débuter la partie, il est conseillé de faire un peu plus fort en pétrissant la peau. C'est un peu comme si vous aviez dans la main une pâte à beignets que vous devez rendre molle. Pressez, malaxez légèrement en essayant d'emprisonner dans chacune de vos paumes la peau et les muscles. Vous pouvez aussi utiliser les doigts et le pouce pour pincer les parties souhaitées, mais en douceur, s'il vous plaît. Pas question de faire mal. Tout doit être douceur, on insiste encore et encore là-dessus. Dans cette technique de massage, il est recommandé de s'attarder particulièrement sur les muscles se trouvant  autour des vertèbres (au niveau des os du dos), ceux de la nuque, des omoplates et des jambes. Mais il n'est pas question d'appuyer sur l'épine dorsale (l'os qui se trouve au centre du dos et tout le long). Laissez ça comme ça pour plus de sécurité. C'est une partie  fragile avec laquelle il ne faut pas trop jouer. Allez ! maintenant on va effectuer de petits mouvements

circulaires. On fait des semblants de ronds sur la peau, à l'aide du pouce qui exerce une douce pression dans un mouvement circulaire. C’est très agréable parce que hyper relaxant. Enfin, on tend bien les mains, en pointe (comme si on cherchait à gifler quelqu’un) et on utilise le côté opposé à celui du pouce pour tapoter légèrement le dos, les hanches ou les fesses.

Un vrai stimulant, on vous assure. Une fois tout ça terminé, demandez à votre partenaire de se détendre en pensant à quelque chose d’agréable qu’il voudrait bien faire à l’instant. Profitez-en pour vous enduire d’huile parfumée (si ce n’est pas déjà fait) et glissez votre corps entièrement sur celui de votre chouchou en exécutant des mouvements empreints de caresses, de doux frottements qui le mettront dans tous ses états en vous sentant à présent si près de lui. Vos seins doivent toucher sa peau, vous pouvez à présent vous permettre des baisers, des caresses plus ciblées et érotiques. Mais le must, c’est le massage de son pénis. Ouai, c’est ça !

Il y a des gens qui se demandent comment on peut masser un pénis. Il s’agit juste de malaxer le sexe de votre homme dans la paume de votre main. Tendrement, doucement. Faites monter et descendre votre main enfermée autour dans un mouvement de va-et-vient ou de haut en bas. Ne touchez surtout pas le gland (la tête) du pénis. Idem pour les hommes qui voudraient exécuter ce genre de massage sur leur compagne. Pas touche au clitoris. Jouez avec le pubis, les lèvres, les petites lèvres en exerçant de douces pressions sur la zone à l’aide des doigts.

Si vous faites ça de façon réciproque, il est clair que le massage se transformera bien vite en masturbation.  C’est vrai que la différence entre les deux n’est pas bien nette, mais tout se passe dans la tête. L’essentiel étant de retarder au maximum les caresses qui se feront plus intimes au fur et à mesure. Une chose est certaine, pour tout ce que nous avons énuméré (depuis la semaine dernière) vous avez au minimum une heure et demie de massage et de caresses à faire. 

Il suffit juste de savoir alterner les moments de pause, de détente et de techniques.