Club privé : Savoir entretenir la flame

Write on samedi, 13 mai 2017 Published in Club privé Read 884 times
Rate this item
(1 Vote)

Quand passent les premières semaines d’euphorie amoureuse, le désir parfois a tendance à s’évanouir pour faire place à la dure réalité de la vie de couple symbolisée par une certaine routine. Un vrai danger qu’on peut cependant apprendre à dompter dès le départ.

Parfois, on ne s’en rend pas compte, mais on a tôt fait de s’ennuyer en couple, de ne plus vivre ce petit piquant qui faisait la différence au départ. On sent que quelque chose a changé, mais quoi ? On trouve que le cœur ne bat plus la

chamade, il y a certaines habitudes qui se sont installées et tout.

 

La raison est toute simple : on n’a pas su préparer et aborder le virage qui mène à la seconde étape de la vie d’un couple. Parce qu’avec le feu de l’amour vivace du début, on ne prend pas certaines précautions. On se dit que ce qu’on vit est trop beau, trop précieux et qu’on a le temps pour régler les petites choses qui semblent un peu embêtantes.

Pourtant, pour éviter que la routine ne s’installe avec fracas, vous devez prendre l’habitude d’avoir les gestes qu’il faut. Déjà, il faut faire des efforts sur vous-même ! C’est vrai, vous avez envie de voir chouchou tous les jours. Même quand on ne vous appelle pas, vous êtes calé (e) ! Là où on ne s’attend pas à vous, vous voilà. Collé (e), scotché (e) comme chewing-gum. L’amour est dans vos gencives, c’est vrai, mais donnez-vous le temps de respirer un peu, même si c’est dur ! Vous en avez besoin, l’autre aussi afin que les retrouvailles soient toujours un plaisir renouvelé comme si c’était la première fois que vous vous voyiez.

Si vous avez compris, il s’agit d’avoir chacun son espace, son environnement, ses passions, ses activités et même ses amis. Ce n’est pas parce que vous êtes avec Sylvain que son ami Koffi doit être forcément le vôtre ou votre confident.

Cela vous avancera à quoi ? Dès que vous lui aurez confié quelque chose, votre chéri le saura. Où sera donc la part de mystère et de secret qui apporte son lot de piquant dans une relation afin de stimuler l’autre davantage ? S’il sait tout de vous, dès les premières semaines de relation, que lui restera-t-il à découvrir ? Vous êtes enthousiaste, mais allons-y molo si nous voulons aller un peu plus loin dans ce qu’on est en train de construire.

Il faut savoir laisser l’autre respirer un peu. Dans la même veine, il faut éviter de se dire que chéri est le seul qui peut apporter le plus grand bonheur qui soit. Même si vous l’aimez, il n’est pas aussi indispensable que ça dans votre vie. Il ne doit même pas l’être parce que quand vous montrez à quelqu’un que sans lui, vous ne pouvez pas vivre, il se croit tout permis dans votre existence et bonjour les excès ! Il n’y a rien de plus dangereux que de faire croire à quelqu’un qu’il peut tout se permettre parce que vous l’aimez. Il va finir par avoir la grosse tête et chercher à vous dominer comme un tyran. On n’exagère pas, c’est la vérité !

Sinon comment comprendre que dans certains couples, il y a des femmes qui souffrent comme ça. On dit qu’elles sont maso, mais en fait, c’est parce qu’elles ont mal négocié cet aspect des choses et ne peuvent plus ou ne savent plus reculer devant les exigences ou les caprices de leur partenaire. Et on entendra des phrases dans le genre : «je souffre, mais je l’aime oh !» N’importe quoi ! Gardez votre personnalité et votre identité. Vous devez avoir du répondant. Parce qu’à la longue aussi, à force d’avoir quelqu’un qui accepte tout, on finit par s’ennuyer car on ne s’attend à aucune surprise de sa part.

Or la vie de couple doit être un renouvellement constant. Apprenez à varier votre quotidien, à faire travailler votre imagination. Ne passez pas votre temps à tout accepter, mais faites des propositions, des suggestions. Dans le genre : «Chéri, aujourd’hui, on part manger chinois  dans un

restau que j’ai découvert». Ça change un peu du traditionnel foutou qu’on pile tous les soirs à 20 h au moment où les voisins cherchent à se reposer. Soyons sérieux ! Vous n’êtes pas obligé de l’emmener manger chinois seulement, il y a d’autres lieux, d’autres espaces à découvrir pour changer d’air. Un sujet sur lequel nous allons revenir dans quelques temps : la fréquence des relations sexuelles. Tous les jours…

ce n’est pas bon ! Il faut apprendre à se mettre en manque ou à mettre l’autre en manque de soi. Si vous passez tout votre temps à «tchinquinthinquin» seulement, vous allez vite être dégouté du sexe avec votre partenaire et rechercherez d’autres sensations ailleurs. Ne dites pas hummmm !

C’est ça qui est la vérité !

A force de trop «grê» sa partenaire, on tombe vite dans la routine et on cherche quelque chose de plus innovant dehors parce qu’on a l’impression que c’est toujours la même chose.

Le désir se travaille, s’entretient et se développe. Espacer les rencontres sexuelles, c’est un excellent moyen de créer des conditions pour se redécouvrir à chaque fois ; et si votre partenaire est assez ingénieux pour varier les condiments, il est clair que vous aurez des relations sexuelles très gratifiantes. Enfin, prenez soin de vous, ne vous négligez pas sur tous les plans. Même si vous connaissez quelques petites perturbations, votre aspect physique doit être toujours propre, bien mis et ne pas faire sentir que la terre s’écroule.

 

Soyez désirable, c’est le mot  valable pour les femmes, mais aussi les hommes !