Items filtered by date: décembre 2018
Write on mercredi, 26 décembre 2018 Published in Les News

Les caméras du cinéma africain n’arrêtent pas de tourner. Et le FESPACO s’apprête à fêter son cinquantenaire. A moins de deux mois de la 50è édition de ce grand festival (du 23 février au 2 mars 2019), tout est prêt pour la tenue de cet événement. Et les organisateurs veulent faire de ce jubilé d’or un moment mémorable.

Pour ce cinquantième rendez-vous, 90 représentants de festivals à travers le monde sont attendus. Ainsi que 20 structures nationales des cinématographies d'Afrique et de la diaspora au MICA (Marché international du cinéma et de l’audiovisuel). Il y aura également 300 organes de presse, 2500 professionnels des médias (journalistes, communicateurs, critiques, photographes).

Cette édition va réunir 3000 professionnels des métiers du cinéma.

Ce sont 20.000 personnes, des spectateurs qui sont attendus à la cérémonie d'ouverture au stade municipal. Et 5000 spectateurs à la cérémonie de clôture au palais des sports de Ouaga 2000.

Quinze ministres africains en charge du cinéma et de l'audiovisuel seront présents. Avec eux, dix présidents ou directeurs généraux des institutions internationales et régionales (UNESCO, Union Africaine, Union européenne, OIF, CEDEAO, UEMOA, Conseil de l'entente, etc.

Pour l’édition 2019, le pays invité d'honneur est le Rwanda.

Write on mercredi, 26 décembre 2018 Published in Les News

La ville de Danané a vécu un événement culturel d’envergure les 15 et 16 Décembre 2018, au Groupe Scolaire Blessaleu. La deuxième édition de Nouhouva festival a connu un succès populaire.

 

Environ 2000 amoureux de la culture Dan, des hommes de culture se sont retrouvés au groupe scolaire de Blessaleu, à Danané les 15 et 16 Décembre, pour participer à la 2eme édition du Nouhouva festival. Ces festivités de promotion de la culture Dan proposaient un programme riche et varié. C’est ainsi que, pendant deux jours, les festivaliers ont pu apprécier des projections de films en langue Dan dont "DAN YA NOU" (qui signifie le retour de Dan), un film réalisé par Juvenal Kpan. La visite des sites touristiques tels la grotte de Dohontro, le pont de lianes de Lieupleu, des courses de masque, des démonstrations de la lutte traditionnelle, des prestations des groupes de danse du terroir, le concours culinaire dénommé ‘’kouèsseu’’ et le concours de la plus belle femme sont les activités qui ont animé le festival.

Dressant le bilan de cette deuxième édition, Kpannieu Jean Bruce, le commissaire du festival a déclaré : «Le bilan est positif. Le festival a mobilisé du beau monde. Les personnalités ont répondu présentes. Les chefs traditionnels étaient à nos côtés ainsi que la jeunesse de Danané. Le Nouhouva Festival gagne en maturité. Merci à nos partenaires que sont l’UNESCO, le Ministère du Tourisme et des Loisirs, le Ministère de la culture et de la francophonie et Côte d'Ivoire Tourisme».

Cette grande fête s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités politiques et administratives dont le vénérable Cissé Mamadou, sénateur du Tonkpi, l’honorable Diety Félix, député de Danané et M. Domi Bernardin, Directeur de cabinet du Docteur Ouattara Lacina, le nouveau maire. Les chefs de cantons et chefs coutumiers, M. Sinan Konaté, proviseur du Lycée Zingbé Mathias, le principal du collège de Kouan-Houlé.

 

Une correspondance de Marc-Arthur Famien    

Write on lundi, 24 décembre 2018 Published in Les News

Une délégation de DFFI-ONG était à l’EPP BAD de Port-Bouet, derrière Waf, le 22 décembre pour faire un don. Cette action de bienfaisance était destinée aux pensionnaires de l’Ong Enfants Sans Sida dont le siège est au sein de l’établissement scolaire. Pour le bonheur de ces enfants, ce sont des vivres et des non-vivres d’une valeur estimée à 500 mille francs que Liliane Gaoussou, la présidente de DFFI-ONG a offerts en cette période de la fête de Noël. «Je ne sais comment exprimer ma joie de voir tous ces enfants heureux. C’est toujours avec enthousiasme que je fais mes dons à l’Ong Enfants Sans Sida, que dirige Barthelemy Lobognon’’, dit-elle. Quant à l’honorable Koné Tehfour, il a également fait parler son cœur. Lui qui est désormais le parrain d’honneur de l’Ong Enfants Sans Sida.

Outre cette action, DFFI-ONG a fait un autre don et offert un arbre de Noël au groupe scolaire Krikporehoin de Gagoré, une localité de Lakota ainsi qu’au centre Don-Orionne de Bonoua.

 

Charly Légende    

Write on lundi, 24 décembre 2018 Published in Les News

Le concert de Yabongo Lova le 22 décembre dernier n’a pas connu l’affluence espérée par les organisateurs. Ce qui n’a pas empêché le chanteur de donner un spectacle de haute qualité.

 

Il a l’habitude de dire « le quartier va sortir.» Mais samedi, le quartier n’est pas sorti. En tout cas pas massivement tel qu’il l’attendait. Et pour cause, le même samedi, les férus de zouglou, notamment ceux de Yopougon, étaient partagés entre plusieurs shows. Le groupe Révolution donnait un spectacle gratuit à Yopugon-Cité Verte, pendant que plusieurs artistes zouglou étaient sur la scène du FESTI-LEADERS à la Place CP1. Face à une aussi large palette de choix, les zouglouphiles du bastion de Yop ont préféré rester au quartier pour assister à des show qui (de plus) étaient gratuits. Quand, à cela, s’ajoute le fait que la même soirée, Wizkid et Serge Beynaud étaient en concert au stade l’université et Koffi Olomidé à l’hôtel Ivoire, les jeux étaient faits. Et, faut-il le souligner, la promo du concert de Yabongo a démarré assez tardivement. On comprend donc pourquoi la salle Anoumabo du palais de la culture n’était remplie qu’au tiers.

Malgré cela, et même s’il ne s’est pas empêché de dire «Je pensais qu’on était solidaire, mais je vois que je suis seul », Yabongo est entré pleinement dans son show et a offert un spectacle qui a ravi les fans venus le voir. Parmi ceux-ci, Alida, une jeune femme qui découvrait pour la première fois le chanteur sur une scène.  «Yabongo est très bon en live. C’est comme si j’écoutais son CD. Vraiment je suis émerveillée.»

Monté sur la scène 21h 30 mn, habillé en rouge et blanc, l’artiste a fait vibrer la salle pendant 1h 30mn en non-stop. A la fin, il a eu un mot pour le public.  «Je dis merci à tous ceux qui ont effectué le déplacement. Ce n’était pas évident, mais grâce à vous, j’ai pu relever le défi. Dieu sait ce qu’il fait. Il fait toute chose bonne à son temps. C’est pourquoi je ne cesserai de vous dire merci. C’est avec votre soutien qu’en 6 ans de carrière, j’ai pu me produire deux fois aux Palais de la culture. J’ai obtenu un disque d’or et de nombreux voyages dans la sous-région et en Europe. Continuez de me soutenir car il y a d’autres défis que je dois relever. Je compte sur vous. Que Dieu vous bénisse !’’

 

Charly Légende    

Write on lundi, 24 décembre 2018 Published in Les News

Ils se souviendront longtemps de ce samedi 22 Décembre 2018, ces enfants de Danané qui ont participé à la fête que leur a offerte Edwige Diéty. Une belle fête avec animations, danses, prestations d’artistes, de marionnettes. Une ambiance particulière pour un arbre de Noël qui rassemblait 337 enfants des quartiers de Danané parmi lesquels une cinquantaine d’orphelins. Tous étaient dans la joie. Car en plus d’avoir été conviés à cette magnifique ambiance, ils ont reçu de beaux et gros cadeaux.

A l’occasion de la fête de la nativité, Edwige Diéty, l’initiatrice de cet arbre de Noël n’a pas voulu se contenter juste de respecter une tradition. La motivation profonde qui l’animait, c’était non seulement de manifester son amour en célébrant l’esprit de partage, mais aussi de célébrer l’excellence. Dans le but d’encourager les tout-petits, cadres de demain, à travailler davantage à l’école. Elle sait aussi qu’il y a des enfants qui n’ont jamais connu le bonheur de recevoir un cadeau à Noël. C’est pourquoi, dans son discours, elle a tenu à le souligner : «Il s’agit, d’une part, de combler les élèves qui se sont démarqué par leur travail ; et d’autres parts, de donner le sourire aux enfants démunis.»

De nombreux parents et encadreurs étaient présents à cette fête. Avec au premier rang, les autorités politiques et administratives de Danané. Notamment, le Préfet Diarra Karim, le Député Diéty Félix, le Maire Ouattara Lacina.

L’arbre de Noël de Maman Edwige, pour la première édition, a été une belle réussite. Vivement la prochaine édition !