La solitude me ronge

Write on samedi, 15 juillet 2017 Published in Courrier love Read 1284 times
Rate this item
(0 votes)

Stéphie,

Je suis une jeune dame de 32 ans, mère de deux enfants qui ont tous les deux le même père. Malheureusement, ce dernier est décédé, il y a de cela 6 ans. Mais, depuis lors, je n'ai pu me remettre en ménage avec un autre homme.

Mon garçon qui est l'aîné vit avec le frère à son père. Ma fille est avec moi et je m'en occupe grâce à Dieu. Mon problème, c’est que je n'arrive pas à rencontrer un homme bien, c'est-à-dire un homme sincère. Toutes les relations que j'ai pu avoir n'ont pas abouti. J’ai après toutes ces relations sans lendemain décidé de vivre la chasteté depuis bientôt un an. Il m'arrive de temps en temps de flasher pour un homme, mais pas plus, de peur d'être une fois de plus déçue. Je me sens désespérée et je me demande parfois si j’arriverai à avoir un homme qui pourra m'épouser, car toutes les femmes aspirent au mariage. Je viens en effet te demander conseils ! Que faire pour garder un homme car je n'en peux plus, la solitude me ronge à petit feu. Merci !

Une lectrice

 

Chère lectrice,

 

Pourquoi voulez-vous un homme et que comptez-vous faire avec lui ? C’est une question essentielle et y répondre vous aidera à trouver la solution de votre problème en grande partie, déjà. La question peut sembler bizarre, mais je le répète, la réponse contient un fabuleux trésor…pour votre avenir, votre devenir. Parce que quand vous me dites que toutes les femmes aspirent au mariage, je vous réponds que vous n’êtes pas « toutes les femmes » ! Vous êtes une femme, vous êtes vous ! Avec vos réalités, votre environnement, votre vision de la vie, votre personnalité. Alors pourquoi vous mettez-vous dans le lot de ce celles qui courent après le mariage ? Pour faire comme les autres ? Croyez-moi, c’est la meilleure façon de ne jamais y parvenir. Est-ce que avec votre époux vous avez couru derrière ce sésame ? Je ne pense pas. Et ça a été l’une des expériences les plus belles de votre vie, même si en cours de route, Dieu a rappelé celui que vous avez aimé. Je ne vous dirai pas de rester seule, non ! Mais profitez de ce que la vie vous offre aujourd’hui, à présent, sans rien lui exiger en retour ! Chaque heure, chaque seconde compte. Faites-vous plaisir, faites-vous belle, rayonnez pour vous d’abord ! Et ensuite, les autres seront attirés et chercheront à vous connaître un peu plus en profondeur. Vous le savez et peut-être plus que moi, on ne se marie en claquant les doigts. C’est souvent un long processus…C’est une maison qu’on bâtit patiemment. Et jamais, le découragement ne doit vous habiter. Même si vous ne trouvez pas votre moitié, même si vos rêves ne se réalisent pas, accrochez-vous. La vie est belle ! Vous avez survécu à votre mari, pourquoi ? Dieu seul sait, mais ce n’est certainement pas pour que vous passiez le temps à vous lamenter. La solitude est ce que nous en faisons. Heureuse, si on l’arrose comme une fleur, malheureuse, si on la bannit en la traitant de tous les maux. Le vrai bonheur, il est en vous !