DEDICACE / Léa N’Guessan dévoile Le Secret d’Adjaratou

Write on samedi, 06 janvier 2018 Published in Les News Read 646 times
Rate this item
(0 votes)

La littérature ivoirienne s’est enrichie d’un nouveau nom. Il s’agit de Léa  N’Guessan. Jeune avocate au barreau de Paris, l’Ivoirienne dévoile un autre pan de sa carrière.Lejeudi 21 décembre dernier à la librairie Carrefour Siloé, elle présente son premier roman intitulé Le secret d’Adjaratou. C’est un beau livre de 148 pages édition par La DOXA éditions en France.

Léa N’Guessant a une plume alerte, affirmée et forte qu’elle porte avec des mots simples dans un style narratif séduisant. Son ouvrage raconte la vie d’Adjaratou Sylla épouse Fofana dont presque tout réussit. Avocate chevronnée, elle devient une féministe convaincue qui excelle dans la politique. La consécration arrive quand elle est nommée Garde des sceaux de son pays, la Côte d’Ivoire.Si dans sa carrière, tout marche comme sur des roulettes pour Adjaratou, dans sa famille, un secret fait vaciller son ascension, sa vie toute entière. Pourra-t-elle tenir ? C’est la trame de ce roman construit autour des maux usuels comme la corruption, le drame, la méchanceté, la trahison, la malveillance mais aussi l’amour, la passion et la famille.

 

Le secret d’Adjaratou est une histoire qui se passe à Abidjan en Côte d’Ivoire. La dédicace du livre était parrainée par Agnès Kraidy, journaliste et écrivaine et avait pour invitée d’honneur, Isabelle Kassi-Fofana, directrice de Frat-Mat Editions. L’auteure Léa N’Guessan est titulaire d’un MBA Finance, Trésorerie et Ingénierie Financière à l’Institut Supérieur de Commerce de Paris (ISC Paris) et d’un Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) à l’HEDAC (Haute Ecole des Avocats Conseils) de la Cour d’Appel de Versailles. Elle est la fille de la créatrice Michèle Yakice.