MANNEQUINAT : FATIM DEVOILE SES AMBITIONS

Write on jeudi, 11 janvier 2018 Published in Les News Read 916 times
Rate this item
(0 votes)

A nouvelle année, nouvelles perspectives ! Devant la presse le lundi dernier, au siège de on agence Sydney Conceptuel à la Riviera 2, Fatim Sydney a présenté ses vœux.

Sans se limiter aux traditionnels souhaits de de bien-être et de bonheur pour chacun, elle en a profité pour faire le bilan de la 8è édition des Awards du mannequinat africain (AMA) qui s’étaient tenus le 15 décembre dernier au Palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire. « Si l’édition 2017 des awards du mannequinat africain s’est bien achevée, nous le devons en majorité au soutien de la presse, des partenaires et de mes marraines. Je voudrais sincèrement vous dire merci », a dit la patronne de l’agence Sydney Conceptuel, par ailleurs directrice générale du Réseau des Agences et Mannequins de Côte d’Ivoire (RAM-CI). Avec pour objectif premier de récompenser les meilleurs mannequins de l’année, les AMA se veulent également le congrès annuel des mannequins internationaux, une plateforme d’échanges concernant leur milieu et un moyen de valorisation du métier de mannequin avec tout ce que cela implique. Un bilan qualifié de positif grâce à la hardiesse de l’initiatrice. Mais Fatim Sidimé ne veut pas s’en satisfaire et dormir sur ses lauriers. Pour ce début d’année, elle pense déjà à l’amélioration de la prochaine édition des Awards du mannequinat africain qui se dérouleront en décembre prochain. Pour ce faire, elle compte renforcer son équipe en y mettant de nouvelles intelligences. Et toujours dans le polissement de l’image du mannequin africain notamment et le renforcement des capacités des rois et reines des podiums, Fatim veut saisir l’annonce de Mme Kandia Camara au bond. A l’édition 8 des AMA dont elle était la marraine de la cérémonie, la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle avait déclaré qu’elle soutiendrait la création d’une école de mannequinat en Côte d’Ivoire.

 

Pour la patronne du Réseau des agences et mannequins de Côte d’Ivoire, « ce serait vraiment la bienvenue, la création d’une école de mannequins en Côte d’Ivoire. Car cela aiderait les mannequins à avoir une bonne base de formation intellectuelle et professionnelle pour la pratique de leur métier. Cela leur permettra également d’exercer d’autres métiers en dehors des podiums ».