3ème EDITION DU AFTERWORK BLAMO’O : ECHANGES POSITIFS DES FEMMES ENTREPRENANTES

Write on mardi, 10 avril 2018 Published in Les News Read 666 times
Rate this item
(0 votes)

Les femmes africaines et en particulier celles de la Côte d’Ivoire lèvent de plus en plus la voix. Elles essayent à leur manière de faire bouger les lignes. Pour se faire entendre dans la société. Elles initient des rencontres pour échanger et parler de leur expérience professionnelle.

Regroupées au sein de l’Africa Femmes Initiatives Positives (AFIP), elles ont organisé le vendredi 6 avril dernier la 3ème édition de l’Afterwork Blamo’o au Palm Hôtel à Cocody. Autour de la piscine de cet établissement hôtelier, il y avait des femmes de différentes couches sociales et diverses activités professionnelles. Elles sont venues nombreuses pour participer à cette plate-forme de partage, réseautage et surtout de développement personnel. Dont le thème était : ‘’Connaître son potentiel pour gagner en 2018’’. Pour la 3ème édition de l’Afterwork Blamo’o, le leitmotiv s’appuyait sur la citation  ‘’I'm a woman Phenomenally. Phenomenal woman, that's me’’, de Maya Angelou (poétesse, écrivaine, actrice et militante afro-américaine).

Et l’invitée de cette 3ème édition de l’Afterwork Blamo’o, Soizic Merdrignac, Coach et Directrice associée de Smart Metrix, a partagé son expérience sur le leadership avec les femmes venues massivement à ce rendez-vous. ‘’Mon but est de vous aider à devenir la meilleure version de vous-même et par là, de générer des résultats spectaculaires pour votre vie et votre entreprise’’, souligne-t-elle. La coach a également exhorté les femmes à croire en elles, en leurs potentiels et surtout à se mettre ensemble afin d’aller plus loin et devenir des femmes ‘’phénoménales’’.

Après l’expérience partagée de Soizic Merdrignac, Mariama Koné, conseiller technique du ministre du commerce, de l’artisanat et des PME, Souleymane Diarrassouba, a entretenu les femmes sur l’importance d’un fonds de soutien aux femmes entrepreneures, initié par ce département ministériel. Elle a d’ailleurs souligné que 10 femmes ont déjà bénéficié de ce fonds. Après sa présentation, les femmes ont émis des suggestions et exposé leur préoccupation en rapport avec ce fonds. La conseiller technique du ministre du commerce, de l’artisanat et des PME a su trouver les mots justes pour expliquer le bien-fondé de ce fonds.

A la fin de la 3ème édition de l’Afterwork de Blamo’o, des femmes sont reparties avec des cadeaux à la suite d’une tombola. Un cocktail leur a été offert. L’Afterwork de Blamo’o offre notamment, à chaque édition, l’opportunité de débloquer le potentiel d’expression, de développer le leadership et de donner une plus grande dimension aux activités professionnelles, entrepreneuriales et initiatives positives des femmes. L’AFIP a pour présidente Marie-Thérèse Boua N’Guessan (directrice de publication du magazine Blamo’o) et pour marraine Bénédicte Janine Kacou Diagou (Directeur Général du Groupe NSIA et PCA de DIAMOND Bank). Qui sera également la guest-speaker, le vendredi 06 juillet prochain de la  4ème édition de l’Afterwork Blamo’o.

Par Patrick Bouyé

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.