MUSIC ABIDJAN, BRAZZAVILLE, LAGOS, JOHANNESBURG : LE MIDEM FAIT LE MARCHE EN AFRIQUE

Write on mercredi, 18 avril 2018 Published in Les News Read 498 times
Rate this item
(0 votes)

Grande foire internationale de l’industrie musicale, le MIDEM (Marché international de la musique) organise cette année sa 52ème édition à Cannes (France), rendez-vous annuel et incontournable des professionnels de la musique. Du 5 au 8 juin 2018.

Le palais des Festivals et des Congrès est le lieu de la célébration de cette grand’messe qui réunit le gotha de la filière musicale : majors, labels indépendants, éditeurs, distributeurs, entrepreneurs, marques, médias, artistes, etc. s’y retrouvent, comme chaque année, pour développer, élargir, étoffer leurs réseaux et découvrir les nouvelles tendances.

Durant 4 jours, conférences plénières, panels, session de networking ou réseautage seront au centre de ce grand rassemblement sans cesse innovant. La nouveauté cette année, le MIDEM accorde une place de choix au contient africain à travers une plateforme (High Potential Markets Programme) et une journée spéciale, dénommée «African Forum», en association avec le groupe audiovisuel TRACE.

La créativité africaine et le fort potentiel en termes de styles et genres musicaux seront au cœur de l’événement. C’est dans ce but que le MIDEM a entrepris en avril un road show, successivement en Côte d’Ivoire, en République du Congo, au Nigéria et en Afrique du Sud. Quatre pays représentatifs (dont 2 pays francophones et 2 pays anglophones) où foisonnent des rythmes urbains au gré de l’inspiration d’une jeunesse branchée.

Mais que gagnent concrètement les artistes du continent à ce rendez-vous ? «Nous sommes dans une approche de partage et d’expérience, pour connecter les acteurs de la musique à travers le monde. Il y a aussi d’énormes besoins en termes de formation, d’organisation de certains artistes. (…). Ces derniers ont aussi une occasion unique de se faire connaître auprès d’un nouveau public. Nous espérons que l’African Forum contribuera à augmenter la part de l’Afrique dans le marché mondial de la musique et qu’il constituera la plateforme internationale que la musique africaine mérite», explique Alexandre Déniot, directeur du MIDEM. Dès cette année, un partenariat a été conclu à Abidjan avec le FEMUA (Festival des musiques urbaines d’Anoumabo) du groupe Magic System. 

Plusieurs artistes dont A’Salfo, David Tayorault, Nash ainsi que de nouveaux talents ont pris part aux panels et ateliers organisés le 9 avril dernier à Marcory lors de l’étape d’Abidjan.

Le grand raout est donc prévu en juin, avec des concerts live à la clé. Par exemple, la fine fleur de la musique d’inspiration urbaine, la nigériane Yémi Alade sera à l’affiche auprès d’autres artistes issus des quatre coins du monde.

Le MIDEM a pour objectif, entre autres, de favoriser les opportunités de développement de business et la découverte de nouveaux talents. Cette 52ème édition aura donc lieu du 5 au 8 juin à Cannes.

Tout le programme et conditions de participation sont à retrouver sur www.midem.com.

 

François Yéo

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.