GRAND-BASSAM : LE SANKOFA BAT SON PLEIN

Write on dimanche, 19 août 2018 Published in Les News Read 250 times
Rate this item
(0 votes)

Après une interruption d’un an, le Sankofa a repris tous ces droits cette année à Grand-Bassam. C’est une sorte de Variétoscope c’est-à-dire un concours de danse et de narration qui occupe les jeunes de la première capitale de Côte d’Ivoire.

Mais les groupes candidats viennent de toutes les communes du pays. Le lancement de la 16è édition du Sankofa a eu lieu le samedi 4 août dernier au carrefour jeunesse en présence de l’artiste Marie-Rose Guiraud, du maire de Bonoua, du PCA de la fondation humanitaire Rodrigue et de nombreuses autres personnalités politiques, administratives, coutumières et culturelles de la ville, classée patrimoine culturelle de l’UNESCO. Cette année, 10 groupes s'affronteront pendant l’unique demi-finale le samedi 25 août prochain. 4 formations seront retenues après ce cap pour aller à la grande finale le 1er septembre. Avant d’arriver à cette ultime phase, les candidats devront convaincre le jury avec des pas de danse sur le morceau imposé, tiré du dernier album de Marie-Rose Guiraud. Il leur faudra aussi réussir une bonne narration et un excellent jeu autour du thème du fait théâtral de 10 minutes qui est : ‘’Jeunesse et Immigration clandestine, quels impacts ?’’