Musique : Lory Melody, un physique de rêve et une belle voix

Write on jeudi, 04 octobre 2018 Published in Les News Read 431 times
Rate this item
(0 votes)

L’univers de la musique ivoirienne s’enrichit d’un nouveau nom :. Elle vient de mettre sur le marché du disque un maxi single de trois chansons dont le titre principal l’impose comme l’une des meilleures voix féminines de la Côte d’Ivoire, voire d’Afrique. Baptisée ‘’Fille incomprise’’, la chanson raconte les péripéties d’une fille qui cherche à se faire comprendre par sa famille et aussi par la société toute entière.

La nouvelle venue sur la scène gospel africaine arrive à point nommé pour démontrer que ce style ne se satisfait pas toujours des mélodies sirupeuses qui sont légion dans les bacs à CD. « Sur la base de ma vocation musicale qui est le gospel, le but est de toucher le maximum de monde. Pour moi, chanter Dieu, ce n’est pas forcément dire Jésus, Allah ou Bouddha. Chanter Dieu, c’est parler de Dieu. Malgré la dureté de la vie, il y a des gens qui continuent de vivre selon les lois que Dieu a prescrites. C’est de ça que je parle », justifie chantre Lory. Avant de poursuivre : « Je chante pour Dieu pour lui montrer ma gratitude. Je veux démontrer que je l’aime et je suis vraiment fière d’être sa créature. Ma musique est un témoignage à l’endroit de Dieu. »

Dans le maxi single d’où est extrait ‘’Fille incomprise’’, il y a deux autres titres comme ‘’Seigneur’’ et ‘’Merci’’. Il passe régulièrement sur les radios et les télévisons les plus importantes du pays. Sur la toile, la vidéo de ‘’Fille incomprise’’ cartonne. Le premier maxi single de Lory Melody précède une série qui va servir de boussole pour booster l’album complet de 15 chansons qui sera publié fin 2019. Renaissance est le titre de cet opus qu’elle invite les mélomanes à déguster sans modération quelle que soient les appartenances. Dans l’album, la chanteuse distille son amour de la vie. Comme elle le dit si bien : «S’aimer, c’est aimer les autres avec leurs qualités et leurs défauts, sans jamais porter de jugement de valeur, car seul le Très-Haut peut lire ce qu’il y a dans nos cœurs. Et c’est le plus important. »

Arrangé au studio Digital Cinéma à Abidjan par Tony Rodriguez, l’album a été masterisé en France. Pour les puristes et les adeptes de bonne musique, Lory Melody est déjà une grande chanteuse. En tout cas, on ne se lasse pas de l’écouter et le message subtil de Dieu qu’elle distille dans ses chansons fait d’elle une artiste d’avenir.

Lory Melody est née Lory Tebily dans une fratrie de trois gosses, d’un père pasteur et d’une mère fonctionnaire. « Depuis toute petite, tout le monde trouvait que j’arrivais à me faufiler sur toutes les mélodies. Et c’est pour cela qu’on m’a surnommée Melody », explique-t-elle. Avec son Bac+1 en droit, elle travaille comme agent de billetterie dans une agence de voyage et elle est aussi apporteuse d’affaires pour certaines entreprises. Malgré ses occupations, elle trouve le temps nécessaire pour assouvir sa passion qui est la musique. Même si ses capacités naturelles la prédisposent à bien chanter, Lory ne dort pas sur ses lauriers. C’est ce qui l’a amenée à aller mesurer son talent à d’autres compétences en participant à l’émission-concours de télévision The Voice Afrique Francophone. Elle se classe parmi les 24 finalistes. Elle ne gagne pas le grand prix, mais elle vit une expérience enrichissante en se frottant à de nombreux  hommes du monde de la musique. Cela la conforte dans son choix de faire de la musique. Tony Rodriguez lui donne cette chance en décidant de la produire. «La musique n’est pas un gagne-pain. C’est une passion. Je l’aime et je veux partager cette joie que j’aie de la musique avec tout le monde», soutient Lory Melody.