ABIDJAN MUSIC-FITNESS 2 : ON A FAIT LE SHOW POUR LA SANTE

Write on jeudi, 10 janvier 2019 Published in Les News Read 169 times
Rate this item
(0 votes)

Placé sous le parrainage de Paulin Danho, ministre des Sports et sous la présidence d’honneur de Raoul Aby, maire de Marcory, la 2è édition d’Abidjan Music-Fitness s’est tenue dans une ambiance conviviale le samedi dernier à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). Ce jour-là, le terrain de l’INJS, à Marcory, a été pris d’assaut dès 8h par plus de cinq mille personnes, vêtues de tee-shirt à l’effigie d’Abidjan Music-Fitness (AMF). En s’appropriant le concept «Met tes baskets et rejoins-nous», chacun y est allé avec son accoutrement. Pour certains, c’était un moment de découverte. Et pour d’autres, un instant de retrouvailles festives après la première édition qui avait tenu toutes ses promesses sur le même espace le 3 juin 2018. Autour de cinq disciplines de fitness à savoir le Pilate, le Lia, l’Ivoire-Fight, le Djamboula et le Zumba, les nombreux participants s’en sont donnés à cœur joie. En dansant sur la musique proposée par les artistes Ariel Sheney, Rocky Gold, Yabongo Lova, Mike Alabi et Rico Amaj. Des autorités politiques et administratives comme le Directeur de cabinet du ministre des Sports, le représentant du maire, l’honorable Marcel N’dri et Mme SakanoKo, Directrice des sports de masse au ministère des sports s’étaient également jointes à la fête.

Sur un autre plan purement social, l’évènement a été précédé d’un test de dépistage gratuit et volontaire des maladies cardio-vasculaires ainsi que des prises de tension. Comme à l’accoutumée, des dons en vives et non vives ont été faits à la formation sanitaire d’Anoumabo.

Abidjan Music-Fitness (AMF) est un évènement médico-sportif, dont le but est de mettre en mouvement le corps humain au rythme de la musique. Le sport, c’est la santé, dit-on. Et ce n’est pas une assertion dépourvue de sens. C’est ce que veut traduire la structure de communication web, Anoumabo.com, initiatrice de cet évènement. Ayant compris que de nombreuses causes de décès liées aux maladies cardio-vasculaires pourraient être évitées en pratiquant régulièrement et constamment le sport, les jeunes gens d’Anoumabo viennent à travers ce concept, apporter leur pierre à la construction de l’édifice humain.