2ème Edition de “Abidjan Capitale du Rire” : L’humour gondwanais prend Abidjan

Write on vendredi, 16 décembre 2016 Published in Les News Read 1203 times
Rate this item
(0 votes)

Les lampions se sont éteints le dimanche 11 décembre dernier sur la 2ème édition du festival, Abidjan capitale du Rire. Trois jours durant, les 9, 10 et 11 décembre, la capitale économique a été le théâtre d’exhibition humoristique le temps d’un week end.

La crème des humoristes africains qui ont investi Abidjan ne sont assurément pas venus en terre ivoirienne en touristes. Annoncés à coups de renforts médiatiques, ils sont arrivés des 4 coins du continent : Charlotte Ntamak,kaiser show, Edoudoua Non Glacé (Cameroun), Omar Defunzo (Gabon), Sonny, Rock Bodo, (RDC), Gérard Ouédraogo, Roukiata Ouédraogo, Moussa Petit Sergent (BF), Prince Dkiko, Jérémi Ferari, Phil Darwin (France)… ont mis le feu aux poudres au Palais.

Tout a débuté en fanfare le vendredi 9 décembre avec la cérémonie d’ouverture présidée par la 1ere dame Dominique Ouattara, au Palais de la culture de Treichville. Ou étaient présents plusieurs autorités et les partenaires à l’événement. Après une 1ere édition à succès qui a vu la participation de plus de 6000 spectateurs, Mamane, (l’initiateur du projet) et son équipe de Gondwana City Prod, ont mis les bouchées doubles pour une édition 2 plus grandiose. L’affiche était féerique avec la qualité des humoristes présents. On notait trois grands spectacles sur les scènes du Palais de la culture. Le fameux Parlement du Rire en live et en version allongée avec Mamane et Digbeu Cravate, avait annoncé les couleurs. Devant un beau public. Le lendemain, samedi 10 décembre, place était faite aux imitateurs des Présidents africains et français, avec les Dany Mauro (l’homme aux 100 voix), Teisson, Omar Defunzo, Gérard Ouédraogo…. La soirée dite Imitations aura tenu ses promesses. A l’apothéose le dimanche 11 décembre, ce fut l’instant du Grand casting de l’humour avec Mamane , Jeremy Ferari et autres. Une mise en scène qui a fait tordre de rire l’assistance au cours de la soirée.

Le Prix RFI Talents du Rire, édition 2 , a été enlevé cette année par le Burkinabé Moussa Petit Sergent.

 

Inzah D.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.