BETIKA: Où est passé son amoureux ?

Write on jeudi, 21 septembre 2017 Published in Les News Read 1297 times
Rate this item
(0 votes)

Après son dernier album ‘’Miracle’’ il y a 4 ans, le public attend toujours Bétika. La chanteuse est au laboratoire pour la sortie prochaine d’un nouvel d’une dizaine de chansons. Dont le titre n’est pas encore dévoilé. Mais 4 chansons qui figurent sur l’œuvre sont déjà presque bouclées. Top Visages a eu l’exclusivité de les écouter. 

 

Il y a des endroits dans chaque ville, village ou quartier où des amoureux se retrouvent pour parler tranquillement. Ça peut être dans un jardin public, au clair de lune ou au bord d’une rivière au village. C’est l’histoire d’une fille qui part répondre à l’invitation de son amoureux en ce lieu privilégié. Mais arrivée sur place et à l’heure convenue, elle ne voit point son chéri. Elle est désemparée, bouleversée. Elle demande aux gens autour d’elle s’ils n’ont pas aperçu son amour quelque part. C’est en substances ce que chante Bétika à travers le titre ‘’Eliamon’’. En réalité, Eliamon, c’est le prénom d’une personne que la chanteuse a aimé pendant son adolescence. Cette chanson douce figure sur le nouvel album de Bétika qui sortira d’ici la fin de l’année. Elle l’a écrite en classe de 6ème dans les années 1980 quand elle était au collège Victor Hugo à Bouaké. L’artiste a attendu longtemps avant de sortir cette chanson que nous avons eu l’opportunité d’écouter en exclusivité le week-end dernier chez elle à Angré, 8ème Tranche. Cette chanson émouvante fera certainement des effets à tous ceux qui l’entendront à sa sortie. 

Tout comme ‘’Eliamon’’, un autre titre baptisé ‘’Féfé’’, donne également de l’émotion à l’écoute. Elle transporte et c’est sur fond de Zouk. A travers ses deux chansons, c’est le thème de l’amour qui transparaît. ‘’Je chante ‘’Féfé’’ pour remercier quelqu’un qui a été extraordinaire dans ma vie. Je fais son éloge. Je veux dire merci à cet homme qui m’a fait du bien. Je serai toujours reconnaissante envers lui. C’est un homme de qualité. Même loin, il veille sur moi. Même quand je me retrouve seule, je me conduis comme s’il était présent à mes côtés. C’est sûrement Dieu qui a voulu que j’aie un homme comme cela dans ma vie. Ma manière de vivre aujourd’hui a changé. Quand tu trouves un homme qui joue en même temps le rôle de père et de mari, tu as l’impression qu’il t’éduque, t’enseigne’’, dit-elle toute souriante. 

Mais le public ne va pas écouter que des histoire d’amour dans le prochain album de Brigitte Houedji alias Bétika. Elle évoque également des faits de société et parle aussi de Dieu dans cette œuvre. Par exemple, les titres ‘’Abidjan policiers’’ et ‘’Suivre Dieu’’ en sont des parfaites illustrations. En plus du Zouk et du Slow, on retrouvera du Coupe-décaler et du Zouglou sur cette nouvelle production. Bétika chante en français, Dida, Guébié et Baoulé. Pour les premiers morceaux, elle s’est confiée à un jeune arrangeur du nom de Hermann H. Mais n’exclut pas d’autres collaborations. ‘’Je prie le Seigneur pour que cette année, je puisse travailler avec David Tayorault. Je l’apprécie énormément. J’espère qu’on va travailler ensemble sur ce nouvel album’’, souligne-t-elle. 

La nouvelle œuvre de l’artiste comportera une dizaine de chansons. Les premiers titres écoutés sont à la phase du mixage. 

 

Par Patrick Bouyé

Photo : Sécrédou