Kôrô Abou s’installe au Café-théâtre du CNAC

Write on vendredi, 22 septembre 2017 Published in Les News Read 572 times
Rate this item
(0 votes)

Une nouvelle aventure commence pour Kôrô Abou. Le comédien vient de s’installer au Café-théâtre du Centre National des Arts de la Culture (CNAC) à Treichville. Il a en charge l’animation de l’espace par diverses activités socio-culturelles. 

Après plusieurs années passées en tant que collaborateur extérieur du Café-théâtre du Centre National des Arts de la Culture (CNAC) à Treichville, Kôrô Abou intègre officiellement l’équipe managériale. Quelques semaines après sa prise de fonction, Le comédien fait bouger déjà le café-théâtre du CNAC par ses projets. Il a lancé le concept ‘’Allocodrôme’’ dans le centre, qui permet à de nombreux visiteurs et riverains de se restaurer ici les midis et les soirées after-work. Et bientôt, le comédien va entamer une série d’émissions publiques de radio et de télévision. ‘‘Le Café-théâtre du CNAC ne sera plus comme par le passé. La population doit savoir que cet espace leur appartient. Et que la culture ivoirienne se rapproche d’eux. Il y aura des stands de vente d’objets d’art. Je vais créer une effervescence dans ce centre par de multiples activités de divertissement’’, dit Kôrô Abou. 

 C’est dans cet espace que, le 14 septembre dernier, le comédien a procédé à une remise de diplômes à la promotion 2017 de sa structure Kôrô Formation. Parmi les 80 apprenants du  métier du 7ème Art de son école, ils étaient seulement 8 récipiendaires dont 3 femmes à recevoir leurs dipômes. ‘’Dans ce milieu, tout le monde n’est pas formateur. Je suis ému et c’est une fierté pour moi de voir mes élèves de la promotion 2017. Désormais, ils sont des professionnels du 7ème Art. Le diplôme qu’ils ont reçu, c’est une manière de leur dire que je compte sur eux. Ils ne doivent pas me décevoir et ils n’ont plus le droit à l’erreur. C’est à eux de prouver qu’ils ont vraiment mérité le diplôme de Kôrô formation. Mais j’ai la conviction et la certitude qu’ils peuvent prouver leurs talents dans les domaines de la comédie, de l’humour, de l’imitation, du théâtre et du cinéma’’, confie le patron de la série télévisé ‘’Cour Commune’’. Dont l’école a révélé les humoristes Mala Adamo, Enka 2K, Les Zinzins et Bulldozer. 

Le lendemain de la cérémonie, le 15 septembre, Kôrô Abou et son équipe ont été reçus à la direction générale du CNAC, à Angré 8ème Tranche, par Liazéré Kouaho Elie, le nouveau directeur pour une séance de travail. Séance au cours de laquelle le comédien a déroulé le programme de ses différentes activités au Café-théâtre du CNAC. 

Charly Légende