SEKOU KEITA A L’INSTITUT FRANÇAIS D’ABIDJAN: Le boubou en attraction

Write on samedi, 07 octobre 2017 Published in Les News Read 319 times
Rate this item
(0 votes)

L’Institut Français d’Abidjan déroule le tapis rouge au grand chorégraphe et danseur malien Sékou Kéïta ce samedi 7 octobre. Avec sa troupe ‘’Djata’’ au grand complet, il présente, à 19 heures, une nouvelle version (revue et corrigée) du spectacle intitulé ‘’Le boubou’’. 

Ce samedi 7 octobre, la danse s’installe sur la scène de l’Institut Français d’Abidjan. Aux pieds des grandes tours au Plateau, le chorégraphe malien Sékou Kéïta et sa troupe ‘’Djata’’ donnent, à 19 heures, un spectacle intitulé ‘’Le boubou’’. En Afrique de l’ouest, ce vêtement de prestige se porte lors des grandes occasions. Il est offert à des hôtes de marque pour les honorer et pour sceller l’union entre les familles, les communautés. En présentant cette pièce, le danseur malien basé en Suisse veut montrer l’importance qu’on porte au boubou en Afrique de l’ouest. 

Ses danseurs et musiciens composés de 22 personnes débarquent ce jeudi 5 octobre sur les bords de la lagune Ebrié. Ils arrivent directement de Zürich, en passant par Bamako, pour donner un grand show au public ivoirien. C’est une version inédite du ‘’boubou’’ que va présenter Sékou Kéïta et sa compagnie sur la scène de l’Institut Français. ‘’Mes danseurs et musiciens répètent depuis plusieurs  semaines à Zürich pour offrir au public abidjanais un spectacle inoubliable’’, souligne le chorégraphe malien. C’est un spectacle de chants et danses d’une heure et demi qu’offre le danseur malien. 

Sékou Kéïta et sa troupe ont présenté au mois de juillet dernier pour la première fois la pièce ‘’Le boubou’’ lors des 8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan. Le public a été séduit par cette présentation. Et le virtuose malien, heureux de l’accueil réservé par les Ivoiriens, avait promis revenir pour donner un autre spectacle. C’est donc une occasion pour lui de manifester sa gratitude. En le faisant, le danseur malien signe ainsi un vrai pacte d’amour entre lui et ses hôtes.

Samedi, Sékou Kéïta ne sera pas seul. Il va partager la scène avec la cantatrice malienne Fatoumata Koné alias Babani Koné. La Diva malienne est une chanteuse à voix. 

Petite-fille de griotte, elle est élevée par sa grand-mère. Celle-ci  lui donne le goût de la musique en l’emmenant avec elle lors des cérémonies de réjouissance. La chanteuse se fait remarquer et apprécier par le public malien. Elle publie deux albums ‘’Sanou Djala’’ (1996) et ‘’Barika’’ (1998), qui figurent rapidement dans les meilleures ventes du pays. Babani glane plusieurs distinctions dans son pays dont le Tamani d'Or du meilleur artiste et du Tamani de la meilleure artiste féminine 2008. C’est en 1983, à la faveur du Festival Etoiles d'Afrique (à Abidjan) qu’elle est arrivée en Côte d’Ivoire pour la première. Babani Koné foule le sol ivoirien pour la seconde fois pour jouer aux côtés de Sékou Kéïta. Les deux artistes vont chanter et danser ensemble ce samedi 7 octobre pour le spectacle ‘’Le boubou’’.

 

Par Patrick Bouyé

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.