Fête: Savan’ Alla 25 ans, 25 champagnes !

Write on mardi, 10 octobre 2017 Published in Les News Read 695 times
Rate this item
(0 votes)

Sava’Alla a 25 ans de musique. Un joli parcours qu’elle va fêter le 20 octobre à Paris, à l’espace Mozaïk de Noisy Le Sec. C’est un dîner gala qui verra la participation de nombreux artistes ivoiriens.

Comme le temps passe vite !... Voilà déjà 25 ans que la petite princesse de la savane baoulé s’est saisi du micro pour pousser la chansonnette. Avec la manière : en déployant des mouvements ondulants des hanches. Des mouvements qui en ont tourné des têtes. Sans oublier de joindre à tout cela des paroles taquines et coquines qui titillent, pour mieux chambrer les hommes. De petites taquineries jusqu’en deçà de la ceinture qui ont parfois irrité les mâles. Parce que la belle princesse ne les caressait pas toujours dans le sens du poil. Et ça les faisait râler. Il en est ainsi depuis ses premiers albums jusqu’à maintenant. 

Tout a commencé après sa première production est sortie en 1992 (Palabre de Femmes). Très vite, Savan’Alla se positionne en défenseur de la gent féminine. Elle enchaine les disques : ‘’Misère de Femme’’ (1994), ‘’Amour de Femmes’’ (2008). Evidemment, les thèmes de ses albums alimentent les conversations dans les bureaux et les foyers. Notamment, à cause des titres tels que «Ils (les Hommes) ont tout en bas ». Et plus encore, lorsqu’elle affirme dans une de ses chansons que le «le pointeur doit payer cash», on lui reproche d’encourager la dépravation des mœurs. Certains de ses détracteurs vont même plus loin en l’accusant de se servir de son charme pour s’imposer dans le monde du showbiz.

Elle marque une petite pause puis revient en 2014 avec ‘’La Go Djaze”. On la revoit à nouveau sur les scènes ivoiriennes et africaines. «Les seuls moments où je suis vraiment heureuse, c’est lorsque je suis sur scène en pleine communion avec mon public. Dans ces moment-là, tout le reste n’as plus d’importance. C’est un bonheur immense, mieux que tout ce que vous pouvez imaginer, même avec un homme », confiait-elle en privé. Savan’Alla, 25 ans après, c’est au total huit albums. 

C’est vers la fin des années 80, que l’aventure artistique a commencé pour la petite Yolande Alla (de son nom à l’état civil). C’était à Tiébissou où elle se produisait pendant les concours de théâtre scolaire. Peu après, elle est appelée à faire apprécier son talent (même si ce sont ses beaux seins qui ont retenu l’attention de tous) dans le film ‘’Le sixième doigt’’ de feu Henri Duparc. Et puis, un jour, elle fait la rencontre d’Auguste N’Kouli, un jeune étudiant camerounais féru de musique qui craque après l’avoir écouté chanter une mélopée de sa région d’origine. Il décèle en elle des talents pour réussir dans la musique et décide de faire d’elle une star. Elle prend le pseudo de Savan’Alla, en référence à la savane baoulé, sa région d’origine.

Le 20 octobre prochain, elle va souffler ses 25 bougies de carrière musicale. A l’occasion de la célébration de ses belles années de passion, ces années vécues aussi avec des joies et des peines, elle préfère ne retenir que les aspects positifs. «Il m’est difficile de décrire le film de ces années. C’est tout moi avec les hauts et des bas. Mais je garde les hauts. Les bas, je vais m’en servir pour rester toujours en haut. Je glorifie mon Dieu pour sa grâce. Avec sa protection, la musique m’a tout donné pendant ces 25 années », dit-elle.

Pour cette fête, elle donnera un concert live avec le soutien de nombreux artistes de la Diaspora. Notamment, Fabriss Atitoh, Gadoukou La Star, Linda Delon, Les Surchocs, Alice Sofa, Chanaka, Kandice et bien d’autres. «Ce sera un show autour d’un dîner gala au champagne. J’ai choisi maman Aïcha Koné et Gadji Céli comme parrains artistiques. Le capitaine des Eléphants, Yao Kouassi Gervais, sera le Parain avec les Roi Kiffi Zié, le Roi des Rois d’Afrique », annonce Savan’Alla. Rendez-vous donc le 20 octobre 2017 à l’espace Mozaïk de Noisy Le Sec.

 

Carino de DIMI à Paris

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.