Festibo 2017: Le Bounkani sur son 31 !

Write on samedi, 28 octobre 2017 Published in Les News Read 301 times
Rate this item
(0 votes)

Vous croyiez tout savoir du Bounkani ? Détrompez-vous ! C’est pour mieux mettre en lumière la beauté, la culture de cette région et ses perles touristiques que le Festibo, Festival des danses traditionnelles du Bounkani a vu le jour en 2013. Cette année, c’est le 5ème anniversaire de l’événement, prévu du 30 novembre au 2 décembre, à Bouna.

Il y aura plusieurs attractions. Par exemple, à l’ouverture le jeudi 30 novembre, les festivités démarrent par un cross populaire. L’occasion pour ceux qui se sentent l’âme de sprinters ou de marathoniens (jeunes ou moins jeunes) de se mesurer sur la piste. Dans l’après-midi, la cérémonie d’ouverture officielle donnera le ton aux animations et différentes prestations sur les sites, avec des programmations baptisées «Clair de lune». La journée du vendredi consacre l’ouverture du village artisanal, des prestations et un concours gastronomique, de quoi inviter aussi les papilles à la fête. Car il n’y pas seulement que les yeux et les oreilles qui vont se régaler…

Puis, le samedi 2 décembre, place à une balade touristique. Un circuit conduira les invités à la découverte des roches sacrées de Gbadjoudouo, suivie de la traversée de la Volta Noire. Ce fleuve long de 1.000 kms qui prend sa source au Burkina Faso en passant par le nord-est de la Côte d’Ivoire pour déboucher au Ghana ! La promenade s’achèvera au Parc national de la Comoé (autrefois Réserve de Bouna). Dans la contrée, on trouve plusieurs villages Lobi avec les fameux soukalas, habitats traditionnels qui sont de véritables bijoux d’architecture. Dans la soirée du samedi 2 décembre, le Festibo prendra fin autour d’un dîner-gala et un concert de clôture. 

Pour Philippe Hien, président du Conseil Régional initiateur du festival, il fallait cette année célébrer les femmes. D’où le thème : «Femme et développement local». En marge des festivités, des ateliers sont prévus avec les leaders communautaires et religieux. En tout, ce sont des dizaines de troupes et artistes qui sont attendus à Bouna. Les Etats-Unis (avec l’artiste Valérie Naranjo), le Mali et l’Espagne sont les pays invités pour cette 5ème édition dont le lancement a eu lieu le 20 octobre dernier à l’Institut français, en présence de la ministre Mariatou Koné. 

Pour rappel, le Bounkani, au nord-est de la Côte d’Ivoire, plus vaste région du pays avec environ 7%  du territoire national, compte 4 départements : Bouna, Doropo, Téhini et Nassian. On y trouve les Lobi, les Koulango, les Lorhon, les Camara, les Malinké… Le Festibo se veut un creuset pour la valorisation du patrimoine culturel du Bounkani, de la cohésion sociale entre autres.

 

François Yéo

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.