1ère EDITION DE L’INDENIE-DJUABLIN FESTIVAL: Abengourou a son festival

Write on samedi, 28 octobre 2017 Published in Les News Read 325 times
Rate this item
(0 votes)

La région de l’Indénié-Djuablin va vivre une grosse ambiance en début du mois de décembre prochain. A l’instar de la fête des ignames célébrée chaque année dans cette grande région du centre-est de la Côte d’Ivoire, un autre événement culturel s’annonce. Il s’agit de l’Indénié-Djuablin Festival qui se déroulera les 8, 9 et 10 décembre à Abengourou. Les organisateurs de cette première édition de ce festival ont mobilisé le jeudi 19 octobre dernier, les autorités politiques de la région au bureau de l’UNESCO à Abidjan pour expliquer les grands axes de cette fête.

L’Indénié-Djuablin Festival est pour la commissaire générale Diana Kouadio, une occasion de redynamiser l’activité culturelle et touristique de la région, valoriser certains faits culturels Agni en minorité, faire de la région une destination privilégiée pendant la durée du festival,  accroître la visibilité des installations à dimension culturelle, les opportunités et les interactions culturelles entre les peuples, valoriser la gastronomie, la culture vestimentaire de la région et  occuper sainement la jeunesse tout en leur donnant des revenus.

Au programme de ce festival, une exposition artisanale et commerciale, une animation artistique et culturelle dans sa diversité, avec des concerts et des prestations folkloriques, un espace gastronomique, des ateliers et panels, une grande parade avec des danses et chants traditionnels du terroir, des défilés populaires et une œuvre sociale. Sans oublier le concours culinaire, la soirée à thème et le circuit touristique. Les festivaliers auront aussi le privilège de visiter l’école des féticheuses Komian et découvrir les hippopotames de la sous-préfecture d’Aniassué, le musée de Binger à Zaranou, la cour royale et le musée d’Abengourou, la cour royale et le musée d’Agnibilékro et le musée Jean-Marie Adiaffi de Béttié.

 

Patrick Bouyé

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.