MUSIC/HERITIER WATANABE EN CONCERT A ABIDJAN : Le Palais reçoit l’Héritier de la musique congolaise

Write on dimanche, 03 décembre 2017 Published in Les News Read 388 times
Rate this item
(0 votes)

Il était attendu depuis longtemps en Côte d’Ivoire, Héritier Watanabé. C’est désormais officiel, le chanteur congolais et nouveau poulain du producteur ivoirien David Monsoh sera en concert inédit le vendredi 15 décembre prochain au Palais de la culture de Treichville.

Il est la nouvelle coqueluche de la rumba congolaise, Héritier Watanabé, le nouveau protégé de David Monsoh. Son premier album de 14 titres baptisé ‘’Carrière d’honneur Retirada’’, sorti il y a un an, a été bien accueilli par les aficionados de la rumba. Et son producteur ne tarit pas également d’éloges à son endroit. Récemment, dans le magazine Top Visages, David Monsoh disait : ‘’Héritier Watanabé a une belle voix. Il a hérité de la musique de Papa Wemba, Tabu Ley Rochereau, Franco…Il a une expérience musicale énorme’’.  

Le jeune premier chanteur congolais (RDC) débarque dans quelques semaines sur les bords de la lagune Ebrié. Déjà en décembre 2016, David Monsoh avait même annoncé l’arrivée d’Héritier Watanabé en Côte d’Ivoire, lors d’une interview à Top Visages. ‘’Je vais laisser la peine aux Ivoiriens de découvrir l’album tout doucement avant son arrivée à Abidjan. La Côte d’Ivoire pourra le découvrir d’ici la fin de l’année 2017’’, soulignait-il.

Ainsi, la parole du producteur a été respectée. Le nouveau prodige de la musique congolaise sera en attraction pour la première fois à Abidjan le vendredi 15 décembre au Palais de la culture de Treichville. C’est le producteur ivoirien Jeety Lebry, basé en France qui organise ce spectacle inédit. Récemment en Côte d’Ivoire, Jeety Lebry a multiplié les contacts et les rendez-vous pour faire de ce 15 décembre, un jour mémorable. Ce concert live en Côte d’Ivoire sera le premier test du poétic lover chanteur congolais.

Les Ivoiriens vont découvrir et écouter pour la première fois en live les titres comme ‘’Marlène de rêve’’, ‘’Tout en noir’’,  qui est un mélange d’afrotrap, rumba et RNB, ‘’Give me’’ qui s’adapte au rythme musical nigérian du moment, ‘’Adrénaline’’, une chanson hommage à Samuel Eto’o Fils, ‘’BM’’, ‘’J’aime mon mari’’, ‘’Affection’’, ‘’Brusquement’’ et bien d’autres.

Le spectacle du Palais de la culture est également à caractère social. Selon l’organisateur du concert, Héritier Watanabé a la main sur le cœur. Les retombées de ce show seront reversées aux malades atteints de l’insuffisance rénale.

Patrick Bouyé 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.