PARIS / DJ ARAFAT : « En 2018, je vais changer… » !

Write on jeudi, 07 décembre 2017 Published in Les News Read 701 times
Rate this item
(0 votes)

Selon certains confrères à Paris, DJ Arafat ne tient que par son talent. Pour le reste, il ne tiendra pas longtemps ; il est en train de se détruire à petit feu. Le showbiz actuel ne se base plus uniquement sur le talent, mais sur la discipline et une bonne hygiène vie.

C’est sans doute une telle réflexion qui a amené DJ Arafat à déclarer après son spectacle du 2 décembre au Bataclan : « En 2018, je vais changer. Je ne vais plus faire certaines choses. Je vise un Disque d’Or, donc il n’y aura plus trop de ‘’roucascasse’’ dans mes nouveaux sons ».

Depuis le lendemain du concert de DJ Arafat le week-end dernier au Bataclan, on entend et on lit partout sur les réseaux sociaux, notamment, des mots comme « Poteaumania », « Tapé Poteau ». Pour dire qu’il a joué devant une salle vide. Mais, il ne faut tout de même pas exagérer. Même s’il s’il n’a pas fait le plein des 1500 places que compte le Bataclan, il a bénéficié de la présence de ses inconditionnels qui ont répondu présent. « Ils ont voulu boycotter mon spectacle, mais vous êtes là. Même s’il n’y avait qu’une personne dans la salle, on allait faire le show.» Ces propos de Yôrôbô avant son spectacle étaient une forme de réponse à cette salle occupée seulement au 1/3, mais surtout pour montrer sa détermination à faire une très belle prestation pour son premier Bataclan en solo.

C’est un DJ Arafat résolu qui a passé en revue les plus belles chansons de son répertoire. On a eu du Coupé décalé à l’original (du style Jonathan),  « Roucascasse », Afro-trap, « variété afro »  à travers une très belle prestation scénique en parfait symbiose avec son public. Ce public surexcité reprenait en chœur presque toutes les chansons interprétées par le Yôrôbô. Un des spectateurs un peu éméché visiblement s’est jeté sur Arafat pendant sa prestation, la sécurité a réagi pour le défaire des griffes de ce fan qui est même tombé dans la fausse avec lui. Il a vraiment assurée. Même si nous regrettons par moments les prestations inachevées. Il était obligé d’écourter certaines chansons afin de boucler tout le répertoire prévu. Il fallait faire vite. Car sa prestation a commencé très tard, autour de 21h30. Et le Bataclan fermait à 22h30. Ce qui a, finalement, laissé un goût d’inachevé et qui a tué en partie la qualité de son show. C’est Oudy 1er   qui, dès 20h, a ouvert les hostilités pour céder la place à Claire Bailly et Familly pour boucler les Premières parties. Avant que Houan Ange Didier ne monte sur scène, il s’en est suivi une longue série d’animation DJ pour faire patienter le public. C’est donc sur une note d’inachevé que le spectacle s’est terminé. Evidemment, Arafat voulait prolonger le show. Hélas ! Mais il a donné rendez-vous en 2018 pour un « DJ Arafat nouveau » qui veut se donner les moyens d’obtenir un Disque d’Or.

  

Carino DE DIMI  à Paris

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.