Written by Written on: mercredi, 05 décembre 2018 Published in Les News Read 196 times
Rate this item
(0 votes)

Gnizako Gogoua Éric (Bény Bézy), Adé Lyz, Reine Pélagie, Téza Thobias, Olivès Guédé…  bref, presque tous les artistes de la diaspora arrivés après le génération de Justin Stanislas étaient présents à ce cocktail de presse le dimanche 2 décembre au Café Cacao d’Aubervilliers. C’était en marge de son jubilé de diamant qui aura lieu le 14 décembre prochain. Comme pour passer le témoin à la jeune génération, Savan’ Alla, Bloco, Akéraïm, Dékiss, Fabriss Atitoh étaient également présents à cette cérémonie pour apporter leur soutien au doyen. Mais aussi pour bénéficier de ses conseils et de ses bénédictions. Ce fut le cas après la séance des questions des journalistes. Justin Stanislas a pris la parole, juste après la prestation de Fabriss Atitoh, pour dire : «Cette jeune femme mérite encouragement, car depuis le décès de mon frère Ernesto Djédjé, le Zigliblty est entrain de mourir. Et là, elle danse et chante bien le Zigblity. Je sais que Djédjé doit sourire » a-t-il déclaré avant de lancer : «Tu as ma bénédiction. Reste dans cette dynamique !»

 

Le cocktail de presse a débuté par un très beau résumé de la carrière de Justin présenté par Hyova La Slameuse, coordinatrice générale de cette cérémonie. On y a découvert que Justin Stanislas a été un pensionnaire de l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique de Bingerville (EMPT) dans la même promotion que l’ex chef d’état Major, le Général Soumaïla Bakayoko avant de rejoindre le Lycée Technique d’Abidjan, puis l’Europe où la musique a pris le dessus. Depuis, il a produit plus d’une cinquantaine d’albums et de 45 tours. On se souvient des titres célèbres que sont ‘’Gnian Yohou’’, ‘’Yéyé yéyé’’, ‘’Hommage à Ernesto Djédjé’’ et bien d’autres hits. La séance de questions-réponses s’est focalisée sur le contenu de la fête du 14 décembre à l’Espace Noisy : C’est une fête ou certains artistes viendront interpréter le répertoire de Justin Stanislas. Evidemment, Justin Stanislas chantera, mais les artistes de la diaspora vont célébrer leur «Doyen» avant qu’il ne souffle les 50 bougies.

STANYVO PRODUCTION de la Marianne de Clignancourt (épouse de Justin Stanislas), productrice de l’événement, vous donne donc rendez-vous le 14 décembre 2018 à L’espace Noisy de Noisy le Sec.

 

Carino de DIMI à paris

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.    

Written by Written on: mardi, 04 décembre 2018 Published in Les News Read 150 times
Rate this item
(0 votes)

On a l’habitude de dire que le foulard fait plus de la moitié de la beauté de la femme. Pour mettre à l’honneur cet important accessoire de séduction, Massal Event lui consacre un évènement. Les 14 et 15 décembre, la Bibliothèque nationale d’Abidjan-Plateau accueillera la première édition du Festival des bijoux et foulards. Comme indiqué dans l’intitulé de cette célébration, les bijoux seront également mis en lumière. « Dans nos pays, le foulard est utilisé pour mettre en valeur la beauté de la femme. Notre festival lui accordera toute son importance », a déclaré Massal, l’initiatrice de cet évènement dans son speech introductif au lancement du festival le mardi dernier à la Bibliothèque nationale. Le programme est alléchant et comprend des concours de foulards, des défilés, des expositions, des prestations d’artistes et des panels. En cette fin d’année, ce sera une sorte de foire à ces deux accessoires de mode qui accompagnent la beauté de la femme. Le Sénégal et le Mali sont les pays invités d’honneur pour cette édition de départ. Le festival des bijoux et foulards 2018 sera parrainé Mme Désirée Djoman.

La manifestation est signée Massal Event, la structure de Massal Touré. C’est une grande créatrice de mode qui s’est spécialisée dans la confection de lingerie féminine faite main. Depuis de nombreuses années, Massal expose et participe à des défilés dans des festivals en Afrique et en Europe. Forte de cette expérience des grands rendez-vous, elle met un évènement à la disposition de son pays.    

Written by Written on: lundi, 03 décembre 2018 Published in Les News Read 189 times
Rate this item
(0 votes)

Les mélomanes vont découvrir la ravissante Jessica Ouya alias Ouyane qui vient de se lancer dans la chanson. Professeure de théâtre et de dance, elle étale enfin ces capacités musicales par un single couper-décaler intitulé ‘’Ton plan dans mon plan’’. Avec les arrangements d’Exo le Karismatik. La chanteuse dévoile les stratégies des hommes qui sont des abonnés au ‘’mougou pan’’. Une manière d’attirer l’attention des femmes afin qu’elles se méfient de ce genre d’hommes. L’œuvre d’Ouyane est disponible et sera sur toutes les plateformes de téléchargements.

La carrière d’Ouyane a commencé par la danse traditionnelle, avec la troupe Ténably de Man. Par la suite, elle a intégré le groupe international ‘’Cirque AFRICA-AFRICA’’ aux côtés de Georges Momboy.

 

Charly Légende 

Written by Written on: lundi, 03 décembre 2018 Published in Les News Read 122 times
Rate this item
(0 votes)

La première édition du festival ‘’ FOTAMANAN’’ (Bienvenue en Senoufo) remonte à 2014. Après quatre ans de silence, c’est le grand retour de cet évènement qui vend la culture et le tourisme de la région de Korhogo. Initié par Hadja Koné des structures Eburnie Tours et Savannah Communication, ‘’Fotamanan’’ est un festival de la culture et du tourisme africain. Il se déroulera dans quelques jours, du 13 au 16 décembre, au centre culturel de Korohgo. Avec pour thème : ‘’La vitalité des industries culturelles et touristiques’’.

Pendant les 3 jours, les festivaliers pourront découvrir les troupes de danses folkloriques des villes d’Odiénné, Ferkéssédougou, Boundiali, Bondoukou et Korhogo. Un panel sera animé sur le balafon, cet instrument de musique qui est une référence dans le nord de la Côte d’Ivoire.

Outre le volet musical, les producteurs agricoles seront à l’honneur parce qu’ils seront enseignés sur l’industrialisation et le développement durable avec des stratégies pour pérenniser leurs productions. Avec la présence des tisserands de Waraniéné, des artisans, plusieurs objets d’arts et les produits agricoles tels que les mangues séchées, le miel, le beurre de karité seront exposés pour le bonheur de tous les touristes. ‘’Fotamanan’’ 2018 est parrainé par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Plus 10 000 personnes sont attendues par les organisateurs.

 

Charly Légende