Written by Written on: vendredi, 14 décembre 2018 Published in Les News Read 173 times
Rate this item
(0 votes)

Les rideaux se sont refermés sur la 4ème édition des rencontres théâtrales d’Abidjan (RETHAB) le 7 décembre dernier au CNAC-Café-Théâtre, à Treichville. Dans le but de faire revivre le théâtre, pendant deux semaines, ce festival de théâtre a permis à 9 compagnies de théâtre de sillonner plusieurs espaces : le centre culture d’Abobo, le centre SOS d’Abobo, le CNAC-Café-théâtre et l’orphelinat de Bingerville. Pour la cérémonie de clôture, ce sont les troupes Alisso théâtre, Mindja théâtre et la compagnie Makakarmani qui ont eu la lourde tâche d’égayer le public avec des sketchs.  ’’Le théâtre peut revenir, pourvu qu’on ne baisse pas les bras. Le théâtre n’est pas mort, il s’est juste endormi‘’, dira Elie Kouaho Liazéré, directeur général du Centre National des Arts et de la Culture (CNAC). ‘’Je constate que ceux qui passent par le théâtre réussissent au cinéma. Le théâtre est un art complet. C’est ça l’intérêt du théâtre, il est total. C’est pourquoi, j’encourage tous ces jeunes qui ont choisi le théâtre de continuer parce qu’il y a de la place pour tout le monde’’.

Pour satisfaire les férus du théâtre, la direction du Centre National des Arts et de la Culture (CNAC) promet de mettre tout en œuvre pour reconquérir la population avec d’autres projets afin de faire revivre le théâtre ivoirien.  

Charly Légende    

Written by Written on: jeudi, 13 décembre 2018 Published in Les News Read 386 times
Rate this item
(0 votes)

Les mélomanes abidjanais pourront partager un moment convivial avec Fally Ipupa le 27 décembre à la Résidence Well Being Ressort à la Riviéra-M’Badon. C’est la structure Shelby Production qui organise cet évènement ‘’Star Day’’ pendant lequel il y aura une séance de dédicace du dernier album ‘’Contrôle‘’ de la star de la musique congolaise.

Et ce n’est pas tout, il est prévu également un karaoké, un barbecue, une piscine party, un concours de danse… en présence de Fally Ipupa. Nombre de places est limité.    

Written by Written on: jeudi, 13 décembre 2018 Published in Les News Read 461 times
Rate this item
(0 votes)

Décédée le 21 novembre dernier au CHU de Cocody, à l’âge de 88 ans, la mère de Gadji Céli sera conduite dans son village où elle sera inhumée dans les prochains jours. Exilé en France depuis quelques années, Saint Jo ne sera pas présent pour accompagner sa génitrice à sa dernière demeure. ‘’C’est difficile pour moi de ne pas pouvoir assister aux obsèques et à l’inhumation de ma mère. Toutefois, je tiens à remercier les Ivoiriens pour leur soutien. Depuis l’annonce du décès de ma mère, je ne cesse de recevoir des soutiens de tous’’, nous a confié le chanteur joint au téléphone. Il y a quelques jours, la diaspora ivoirienne de France s’est mobilisée lors des funérailles parisiennes de Dame Gadji Gnogho Amélie, organisées le 7 décembre dernier sur les bords de la Seine. Chacun est venu rendre un vibrant hommage à la mère de l’ex-capitaine des Eléphants.

A Abidjan, le programme des obsèques a été établi. Tout commence par une veillée religieuse ce jeudi 13 décembre.

LE PROGRAMME DES OBSQUES DE GADJI GNOGHO AMELIE :

-Veillée religieuse à la paroisse Notre Dame de La Tendresse de la Riviéra-Golf le 13 décembre de 20h à 22h.

-Veillé traditionnelle au stade Boga Doudou de la Riviéra-Golf le 15 décembre de 20h à l’aube.

-Levée du corps à l’Ivosep de Gagnoa suivie du transfert à Gadoukou le 21 décembre

-Messe de requiem à 8h à l’église du village de Gadoukou suivie de l’inhumation à 10h, le 22 décembre.    

Written by Written on: mardi, 11 décembre 2018 Published in Les News Read 298 times
Rate this item
(0 votes)

« Qui veut aller loin ménage sa monture «, dit l’adage. L’ancien Eléphant de l’épopée Côte d’Ivoire 84 et consultant à RTI Sports, Tchétché Aimé l’a bien compris et a décidé de retourner à l’école. Pour se former au journalisme qui le passionne énormément.

Depuis la rentrée, il est inscrit en Licence 2, option journalisme, à l’ISTC polytechnique à Cocody. Enseignant d’EPS à la base, ne soyez donc pas surpris de retrouver Tchétché Aimé un jour dans une rédaction ou à la tête d’un magazine sportif.