MODE / VAL KEVADE : NAISSANCE D’UNE GRIFFE

Write on lundi, 19 février 2018 Published in Mode Read 804 times
Rate this item
(0 votes)

Dans le milieu de la couture, il faut désormais se familiariser avec Val Kévadé. C’est la marque d’Olga Valérie Bouabré. Qui est installée à son propre compte depuis un an. Ses créations se remarquent par une judicieuse association de matières comme le cuir, le pagne imprimé, le tissu…

Dans la ligne Val Kévadé, on trouve du prêt-à-porter et du sur mesure. Elle propose un large choix à la clientèle dans sa riche gamme de tenues décontractées, de soirée, de gala, de robes de mariée, des costumes hommes et dames. « Notre particularité, c’est que dans tout ce qu’on fait, on y met une touche de pagne », relève la créatrice. De l’adolescent à la personne du 3è âge en passant par à l’adulte, tout le monde trouve satisfaction chez Olga Valérie Bouabré. Ses vêtements sont bien finis avec des lignes fluides. Pour mettre toutes les chances de son côté, elle réalise aussi des accessoires tels que les chaussures, les colliers, bracelets ethniques... Pour la promotion de sa griffe, la styliste opte pour des endroits insolites à l’image des bars, des night-clubs, des salles de jeux… Elle exporte beaucoup de ses créations en France et aux Etats-Unis.

 

Titulaire d’un bac littéraire obtenu à Paris en 1999, Olga Valérie Bouabré n’a pas souhaité continuer dans les études. Elle se lance d’abord dans de petites activités puis décide de rentrer au pays. Pour la réalisation de sa garde-robe personnelle, elle se met à dessiner des modèles de son goût qu’elle soumet aux couturiers. Et, de fil en aiguille, elle va finir par asseoir une griffe, sa griffe, pour mettre en relief ses idées. Très vite, ses créations rencontrent un écho favorable auprès de ses amies. Elle fait des patrons, bourlingue ardemment et se forme en autodidacte. Depuis 2017, elle a monté son atelier de confection du côté de Cocody-Angré-Château.