Print this page

YORODEHE : ENTRE BALLET DE PAGNE TISSE ET CHARITE

Write on jeudi, 02 août 2018 Published in Mode Read 496 times
Rate this item
(0 votes)

Comme s’ils se s’étaient donné le mot, les créateurs invités au défilé de clôture du Yorodéhé le 28 juillet dernier à l’Hôtel Radisson Blu d’Abidjan, ont fait sortir le pagne tissé ivoirien de son usage habituel. Cette fois-ci, l’étoffe traditionnelle s’utilise pour réaliser de magnifiques tenues de ville, de sortie ou de soirée.

Eloi Sessou, MB Design, Théo Style et Cécile Koby ont répondu à l’appel de la promotrice de l’évènement Ouli Pat de mettre en exergue la cotonnade ivoirienne. Seul ou assemblé avec d’autres matières, le tissé made in Côte d’Ivoire a séduit tous les convives de la grande salle du Radisson Blu. Chaque     couturier y est allé de son talent et son inspiration pour faire voyager le spectateur.

Le défilé s’ouvre par une jolie présentation des vêtements pour enfants confectionnés par la maison Marie Inès Création. Ce sont des gamins qui balisent le terrain avant que de vrais Top Model ne prennent le podium pour exposer les inventions des stylistes invités. Leur belle démarche permet de mettre en lumière l’usage pluriel qu’on peut désormais faire du pagne tissé local. A tout seigneur tout honneur, la touche finale de cette riche démonstration du savoir-faire vestimentaire ivoirien est réservée à Ouli Pat. La première lauréate  du Prix Edition Limitée de l’Organisation internationale de la francophonie ne fait pas dans la dentelle. Elle démarre son passage par un ballet séduisant de polos avec des franges de tissé sur les bords de manche et les cols. La salle exulte. La mise en bouche de la promotrice du Yorodéhé est un succès. Elle enchaine avec un froufrou incandescent et une avalanche de vêtements colorés qui mettent à nu tout son talent de grande créatrice. Et c’est  par un standing ovation que l’assistance, avec à sa tête la ministre et marraine Anne Désirée Ouloto, salue sa sortie.

Cette belle exposition des nouvelles créations des couturiers du Yorodéhé 2018 satisfaisait un double objectif. D’abord cela répondait à l’idée du ministre de la culture et de la francophonie de placer cette année sous le signe de la valorisation du pagne tissé ivoirien. Ensuite, la patronne d’Ouli Pat Création saisit l’occasion pour faire une œuvre caritative. En fait, une partie des bénéfices du dîner gala est destinée à la pouponnière de Bloléquin. 20 machines à coudre offertes par les cadres et élus de la région du Cavally et Ouli Pat iront également au domaine de couture des jeunes filles de ce centre social.

Yorodéhé 2018 s’est déroulée autour d’une expo-vente les 27 et 28 juillet et un dîner-gala dans la soirée du 28 juillet à l’Hôtel Radisson Blu. Ce dernier axe a rassemblé de nombreux convives dont une forte communauté des cadres du Cavally, des stylistes et des amoureux de belle couture. Tout l’habillage en bijoux des vêtements des couturiers qui défilaient, était l’œuvre de l’accessoiriste Syllama Design. Les intermèdes musicaux de la soirée étaient assurés par Nestor David, Flame, Alex Fox, la troupe enfantine La Paix du Cavally… Présentée par Thierry Angeval, toute l’orchestration scénique de l’évènement a été réalisée par Carlos Hazel.