SIMOA 2018: Revoilà le rendez-vous des créateurs

Write on vendredi, 02 novembre 2018 Published in Mode Read 256 times
Rate this item
(0 votes)

Les dates du 6è Salon international de la mode africaine (SIMOA) sont désormais connues. Ce sera du 6 au 8 décembre 2018 au Palais de la Culture. L’importance des pays invités et la qualité des participants sont des éléments qui confirment que ce rendez-vous de la création, va devenir l’un des plus réussis depuis la création de l’évènement. La Côte d’Ivoire, le pays hôte, est présente avec ses talentueux créateurs. La  France, le Maroc, la Guadeloupe, la Martinique, le Benin, la Centrafrique, le Gabon, la  RD Congo, le Botswana, le Sénégal, le Swaziland, l’Afrique du Sud et le Nigeria sont de la partie.

Ce qui est intéressant, c’est que ces pays arrivent avec des représentants connus et reconnus. C’est le cas notamment du Nigeria avec Data Okorodudu, la femme la plus influente de la mode nigériane, la RDC avec Gaby Ramazzani, l’habilleur des stars, la France avec Daglise Design et Kandolo, et le Gabon avec Yezdad Wildad. Le Royaume chérifien est l’invité spécial du SIMOA 2018. Les couleurs marocaines sont fixées sur les épaules de grands noms de sa riche culture à l’instar du designer Karim Tassi. Des personnalités africaines ont aussi donné leur accord pour assister au prochain SIMOA. On peut citer la Sénatrice nigériane Florence Ita Giwa. Sans oublier le photographe français Marc Richet et Manuella de Monaco, la top model d’origine centrafricaine.

Le constat est clair : la création vestimentaire n’a pas seule droit de cité au SIMOA 2018. Car la 6è cuvée de ce salon laisse également une place de choix aux activités artistiques, culturelles et touristiques. Le programme contient en résumé des défilés de mode, une exposition et des conférences-débats. Le SIMOA est aussi une plate-forme de travaux scientifiques aux fins d’une professionnalisation effective des métiers liés au vêtement et à la beauté sur le continent africain. Toutes les moutures de l’évènement signé Agence Greghouxx s’articulent autour du thème central : ‘’Le rêve  africain : now we can face aux défis de l’émergence africaine ’’. « Le SIMOA vise, à terme, à faire de la Côte d’Ivoire la première destination touristique africaine en terme de mode et de beauté. Il donnera à Abidjan l’image d’une métropole aux énormes potentialités et résolument ouverte sur le monde », annonce Grégoire Atsé, le commissaire général de cette fashion-event.

Les grandes lignes du prochain salon international de la mode africaine ont été développées au cours d’une conférence de presse tenue le jeudi 25 octobre au siège Abidjan de l’UNESCO, à Angré. Grégoire Atsé était assisté de Louis Gervais Anoma, représentant cette institution onusienne et de Corine Hazoumé, chargée des relations publiques. De nombreux créateurs et mannequins ont aussi pris part à la présentation des nouveaux axes du SIMOA 2018.