Afrik Fashion Show 12 au Sofitel: Le panache de la créativité africaine

Write on lundi, 23 octobre 2017 Published in Mode Read 378 times
Rate this item
(0 votes)

Le temps d’une soirée, Abidjan a revêtu ses habits de capitale de la mode africaine. C’était le samedi 7 octobre dernier au palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Plus d’une quinzaine de créateurs du continent ont habillé la 12è édition d’Afrik Fashion Show de leurs plus belles inventions. Dans la salle, il y avait du panache, du beau, du rêve et de la séduction.

Des costumes fleuris aux chemises en pagnes multicolores, en passant par de longues chaussettes bigarrées portées avec des culottes ! Voici résumé la collection très colorée du congolais Sikasso.

Ses habits mettent bien en exergue le style congolais à travers lequel les couleurs chaudes embellissent le quotidien. C’est son Congo natal que le styliste Sikasso transpose sur le podium d’Afrik Fashion Show qui a fermé son chapitre 12 le samedi 7 octobre au palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire. A l’instar du créateur congolais, chaque couturier invité valorise les richesses vestimentaires de son pays sur le T. Bazem’sè propose ses vêtements dans son Koko Dounda. Bineta Salsao impose ses boubous à base de tissé sénégalais. Et Maria Bocoum remet le bogolan malien au goût du jour. A côté, les invités nationaux comme Ouli Pat qui persiste dans la promotion des pagnes tissés de l’ouest de la Côte d’Ivoire. Quand la doyenne Michèle Yakice remodèle le Kita akan. Il y a aussi ceux qui participent pour la première fois à Afrik Fashion Show qui tissent bien leurs toiles pendant cette édition 2017 du plus grand rendez-vous de la mode en Côte d’Ivoire. C’est le cas de Miss Zahui. Elle fait son final avec des pas de danse savamment exécutés qui sied bien aux créations

en tapa (écorce) qui rappellent l’Afrique d’hier. Il en est de même pour le jeune Franck Gnamien qui passe avec brio son test d’entrée dans le groupe des grands créateurs de mode du continent. Missano et Reda Fawaz apportent de la fraicheur avec leurs collections pleines de vie et d’audace. Mais tout ce froufrou incandescent ne se fait pas sans l’apport des habitués de l’évènement d’Avant-Garde Production. L’intemporel Pathé’O, le génie Gilles Touré, la diva de la mode burkinabè Koro DK Style, le pointilleux professeur Ciss St-Moïse et la séduisante Elima… montrent à l’assistance que leur participation n’est pas de trop. Il ressort du rendez-vous abidjanais du vêtement que les créateurs, pétris de génie et talent, tissent le fil de l’amitié africaine tout en célébrant la mixité culturelle. Dans la salle du palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire remplis d’invités endimanchés, Yves de Mbella et Mariam 

Coulibaly conduisent les débats. L’habillage musical des intermèdes est l’affaire de Claire Bahi, Abou Nidal et Josey. Quand Carlos Hazel assurait la choré- graphie générale d’Afrik Fashion Show 12.